De Timphu à Paro via Haa – 17 et 18 novembre 2014

2014-11-18

Revanche sur la vie numéro 42 : réussir une marche à plus de 4 000m.

Avant de quitter Timphu, nous avions un dernier lieu à visiter : la bibliothèque Nationale. Le nom est un peu pompeux car c’est un bâtiment assez petit que nous découvrons. Certainement que les incendies successifs n’ont pas aidé à la récupération de documents. Mais malgré cela, il y a une petite attraction : le plus grand livre du monde (Guiness Book certifié). 114 pages tirées à 500 exemplaires dans le monde. On peut accéder à une version plus petite pour la feuilleter et ce sont des photos et textes sur le Bhoutan. Après cette courte pause nous partons pour un long trajet vers la vallée de Haa. Cette vallée est protégée par 3 montagnes presque identiques qui représentent 3 dieux dont j’ai oublié la fonction (compassion, pouvoir et un autre me semble).

Où j'ai posé mon drapeau déjà ?

Où j’ai posé mon drapeau déjà ?

Trajet qui aurait pu durer moins longtemps mais notre bon Tortue Géniale avait tendance à ralentir quand il avait une conversation et ce matin il est devenu très prolixe comparé aux autres jours et maintiendra un long monologue de plus d’une heure… On fera une petite halte chez la sœur de notre guide qui nous offrira un thé puis nous arriverons enfin vers 14h dans la vallée de Haa. Clairement moins touristique que les autres endroits que nous avons vus, c’est confirmé par notre guide qui nous dit que souvent les gens n’y font qu’une excursion d’une journée et pas plus.

On partira voir les 2 temples principaux facilement accessibles. L’un est blanc l’autre est noir, ce sont Lhakhang Karpo et Lhankhang Nagpo. Je ne sais plus qui a lancé 2 oiseaux en l’air, un blanc et un noir et a donc évidemment construit 2 temples (histoire assez simple finalement). Le blanc est en grands travaux et on va devoir traverser le chantier qui a pris du retard (un mec s’est barré avec la caisse visiblement, comme quoi y a pas qu’à l’UMP qu’on détourne de l’argent). Quelque statues de déités locales plus tard, nous montons un peu vers le temple noir où nous recevons notre bénédiction traditionnelle. Assez petit, on aura vite fait le tour et nous repartirons en longeant le camp de l’armée indienne (qui a en son centre la forteresse de la région et qui en empêche donc l’accès). Car ici nous ne sommes pas si loin de la frontière avec le Tibet, et l’Inde a depuis longtemps cette zone où elle dispose d’une petite force militaire (qui aujourd’hui joue au golf visiblement). On acceptera de partir vers le Tibet en voiture mais évidemment il y a un poste avec des militaires… Enfin on n’aura jamais été aussi proche du Tibet je pense ! Et surtout on aura parcouru l’intégralité des routes de la vallée (oui oui je n’exagère pas, on a roulé sur toutes les routes du coin). Nous passons la fin de soirée tranquilles, il n’y a que nous 2 dans tout l’hôtel !

Selfie à 4 200m !

Selfie à 4 200m !

La suite c’est départ le lendemain pour Paro qui est juste de l’autre côté de la montagne et nous pourrons passer par Chelela Pass qui est le point le plus haut du Bhoutan où passe une route. C’est aux environs de 3900m (les chiffres varient selon les scientifiques et l’office du tourisme) mais on est haut et surtout à l’horizon nous pouvons voir Jholomori, une petite montagne qui culmine à 7314m !!! Bon alors soyons clairs, j’appréhendais un peu (mais juste un peu) de remonter aussi haut pour marcher, vu que la dernière fois j’avais réussi une parfaite imitation du bonhomme Michelin mais on a décidé de partir vers la forêt de drapeaux (les prières, tout ça je vous ai déjà expliqué) histoire de voir comment ça allait. Un peu mal à la tête mais globalement c’est cool. On décide de poursuivre car des buissons nous empêchent de réussir les photos de l’Himalaya. Plus on monte plus on est fier et content d’arriver là et après 40 minutes de marche, on est extrêmement content ! J’y verserai presque quelques larmes car faut voir ce que ça représente pour moi de faire une petite randonnée alors que j’avais mis une croix sur ce genre de marche depuis le Pérou ! Bref c’est beau, on est content et super fier de nous !!! On profite à fond de la vue sur les montagnes puis on voit un point assez haut et l’on apprend que c’est là-bas que les gens amènent parfois des bébés morts pour les offrir aux rapaces (ceci permet une réincarnation plus rapide). On décide d’y aller mais sans notre guide qui va bientôt devenir papa et ne souhaite pas s’approcher de ce genre d’endroit. En chemin, nous verrons quelques Edelweiss qui ne semblent pas être très connues par les gens du coin. Ça monte pas mal mais on y parvient, on se fait un petit selfie aux environs de 4 200m, on ne voit pas d’os ni rien (tant mieux) et on repart vers notre voiture pleins de fierté ! A nous le Kilimandjaro, à nous l’Everest, nous avons marché près de 2h30 pour faire tout ça, on est chaud chaud maintenant ! De retour à la voiture je déchante un peu… mal de crâne, fatigue… Rien d’anormal mais bon je me voyais déjà partir pour le snowman treck (un des plus dangereux du monde) au Bhoutan. Ensuite nous descendons vers Paro pour voir le Musée Nationale (un peu plus petit qu’avant car une partie a été abîmée en 2011 lors d’un tremblement de terre et est donc en rénovation). Dedans de nombreux masques, des explications sur la faune et la flore, du tout bon.

Le soir j’ai la confirmation que ma carrière d’alpiniste peut attendre… La bonne grosse barre à la tête… Bon ben on se repose et on va récupérer pour nos 2 derniers jours mais je ne vous cache pas que je suis très heureux de cette journée et que ma revanche sur la vie numéro 42 est une des plus mémorables pour moi !!!

La totalité des photos est disponible ici : 2014 – 11 – 17 – Bhoutan (Haa)

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Amélie & Mickaël dit :

    Jolie photo, c’est rare de vous voir ensemble sur un cliché

  2. Haazheel dit :

    On essaye d’en faire quelques unes mais ce ne sont pas les plus nombreuses ! Celle là est particulière, on était à plus de 4000m sans être malade 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.