Matsumoto – 4 au 8 juin 2013

2013 - 06 - 04

Seconde partie de notre séjour à Matsumoto.

Nous nous ferons une grosse sortie avec l’Alpine Route ! Je ne sais pas si vous avez déjà vu les photos d’un bus entouré de murs de neige ? J’avais cette image en tête et je l’avais associée à Hokkaido du coup je ne pensais pas y aller cette année… Mais en fait, c’est très proche de Matsumoto ! Malgré un prix un peu élevé (voire franchement élevé) et un levé matinal (5 heures du matin), nous partons avec l’idée de voir ces murs de neige. Sur cette journée, nous allons enchaîner les bonnes surprises car le temps est radieux, le ciel bleu est splendide et il fait plus de 13° à Murodo (2450m d’altitude). L’Alpine Route c’est surtout un enchaînement de moyens de locomotion assez originaux : des bus électriques, un train à crémaillère, un téléphérique, etc… Tout est organisé à la japonaise donc tout se succède parfaitement. Nous ne nous attendions pas à une vue aussi magnifique sur le barrage Kurobe Dam (que vous êtes obligés de traverser à pied)… On est resté plusieurs minutes à admirer les montagnes qui se reflètent sur les eaux du lac et nous hallucinons devant la taille de cette construction : 186 mètres de haut ! Et les japonais l’ont construit de 1956 à 1963… On verra un petit film datant de cette époque, j’ai du mal à comprendre comment ils ont pu construire ce truc vu leur équipement. C’était certainement la plus belle vue de la journée et quoi de mieux pour en profiter que de déguster un curry dam sur le Kurobe Dam ? Nous allons donc commander ce plat où le riz fait barrage au Curry (quand on vous dit que tout est génial dans ce pays, c’est pas super ça?). Nous poursuivrons notre ascension pour apprendre avec stupeur que les murs ont commencé à fondre… ils ne font plus que 15 mètres au lieu des 18 mètres… C’est donc au milieu de 2 murs de 15m que nous ferons notre petite photo de touriste ! Pour information, ils ouvrent cette route à l’aide d’un GPS et d’une pelleteuse (assistés des traditionnels véhicules pour enlever la neige). Ça m’amuse d’imaginer les mecs avec le GPS en train de creuser une route !

Tchiiiizouuuu !

Tchiiiizouuuu !

Après avoir fait connaissance avec 3 nouveaux résidents, nous décidons de nous faire un petit barbecue, on va au supermarché, on se prend poissons et viandes (et bières) et on ressort… La pluie est là ! Alors que 10 minutes avant, il n’y avait pas signe de pluie, on se retrouve avec tout notre matériel pour un bon barbecue et en train de courir pour se réfugier… Des trombes d’eau seront là quelques instant après notre retour. Du coup on s’improvisera un bon gros repas à l’intérieur ! Merci à Olivier, Haithan et Freek pour cette petite soirée ! Pour l’anecdote, Olivier voulait faire le Mont Fuji après Matusmoto mais comme c’était fermé, on ne s’attendait pas à voir les photos sur sa page quelques jours plus tard ! Chapeau pour la réalisation de cette ascension !

Après avoir revu la château de Masumoto (un des plus beaux du Japon) et avoir visité l’ancienne école, on s’est dit qu’il était temps de faire une vraie randonnée dans les montagnes ! Une fois de plus c’est Brian qui nous concocte notre sortie (autant vous dire que s’il ouvre une agence de voyage, on signe de suite). Nous allons donc nous lever une fois de plus aux aurores pour tenter l’ascension (oui messieurs oui mesdames) du mont Tsubakuro qui culmine (oui on dit culminer) à 2763 mètres ! Nous débutons à 1462 mètres (7h30) pour ne faire que monter… Pas plus de 3 mètres de plats, pour nous qui voulions une vraie randonnée, nous sommes servis ! On va parcourir les 3 premiers kilomètres en 2 heures et 15 minutes… Les genoux vont déguster… A 1,7 km du sommet (10h40), on commence à douter de nos chances de monter tout en haut… On a déjà dû marcher plusieurs fois sur de la neige et ce n’est que grâce aux nombreux passages des randonneurs que l’on n’a pas glissé mais ce que l’on voit devant nous ressemble trop à de la vraie neige… Les gens chaussent leurs crampons autour de nous mais on décide de tenter le coup tout en restant prudent. Mais alors qu’il reste à peine un petit kilomètre… On se fait prendre en photo et on repart en sens inverse. La pente sur notre gauche nous inquiète un peu et on voulait éviter de devoir appeler les secours (surtout car je n’aurais pas su le faire en japonais et qu’on n’avait pas de téléphone…). Ha oui on aura pas non plus profité de la magnifique vue (là on répète ce que nous as dit Brian) à cause du brouillard. Pas grave, on voulait voir si on était capable de faire un truc dans le genre, on sait que oui mais que les genoux ont du mal à s’en remettre… On va un peu se reposer après cette journée. Et quel plaisir de se reposer en faisant enfin notre premier vrai barbecue au Matsumoto Backpackers ! On est une petite dizaine dont un gamin de 6 ans qui a déjà fait la randonnée dont je viens de vous parler… Mais bon c’est facile aussi avec un père qui est népalais et qui a déjà fait 3 fois l’Everest avec des clients.

La totalité des photos est disponible sur Picasa :

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Lionel dit :

    C’est moi ou le mec est sur une place handicapé avec cette voiture ??

  2. Haazheel dit :

    Oui oui tu as tout à fait raison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.