Kenting – 3 et 4 novembre 2018

Tout a l’air plus simple avec un scooter ici, on n’a pas résisté.

Après avoir conduit dans un milieu facilitant sur notre petite île, on s’est senti pousser des ailes et on a aussi été incités par la grande disparité de sites que l’on nous conseille d’aller voir… nous voilà donc les heureux propriétaire d’un scooter pour les prochaines 24 heures… Faut dire que la possibilité de passer la journée à la plage ne nous enchantait pas particulièrement.

On va donc se décider pour une matinée vers le sud puis sur la côte ouest afin d’observer cet océan Pacifique que nous allons longer dans les prochains jours. Avec le scooter c’est quand même super pratique de pouvoir faire nos arrêts le temps de prendre une photo ou 2, de se rafraîchir pendant le trajet puis de ne jamais attendre ou chercher notre arrêt de bus… Nous allons donc suivre à la lettre les indications qu’on nous a données et nous commençons par aller visiter le parc Eluanbi.

Ce parc abrite un très vieux phare qui a la particularité d’avoir été protégé par une forteresse ! Visiblement les indigènes à l’époque ne rigolaient pas trop (fin 19ème) et lorsqu’un navire avait eu la mauvaise idée de s’échouer, les survivants ont été accueillis d’une manière assez orignal quoique déplaisante : on les a butés. On peut donc constater les défenses érigées pour éviter que des gens meurent de manière imprévue en bossant au phare. Le reste du parc contient de grandes étendues d’herbe bien coupée (et croyez-moi vu le climat il doit falloir de l’énergie pour arriver à ce résultat. On se baladera également en bord de mer et c’est toujours aussi accidenté et corallien. On enchaîne avec le point situé le plus au sud de l’île de Taïwan, une sculpture nous y attend et… ben on fait notre photo la plus au sud et puis nous repartons aussi sec pour remonter la côte et profiter du Longpan park.

J’avoue ne pas m’être attendu à avoir l’océan pacifique avec en premier plan des vaches qui broutent mais qui suis-je pour juger ? On se prend de bonnes rafales de vent mais on reste un bon moment à profiter du paysage, le combo falaise/océan fait toujours son petit effet.

De retour à Kenting pour un petit repas singapourien, on décide d’aller aux bains chauds ! Eh oui Taïwan est une île volcanique et elle a été sous contrôle japonais pendant 50 ans, ils y ont laissé pas mal d’onsens et même des bains publics. Mais avant d’y arriver, je vais avoir la bonne idée de prendre le chemin le plus rapide (ne faites pas confiance aveuglement à Google Maps….). On va se taper de la grosse grosse route avec camions/bus/voitures et je pense qu’on a pris un peu trop de risques pour des noobs du scooter (et ce n’est pas le feu rouge que j’ai grillé qui nous a rassurés). Bref nous arrivons à Checheng et nous allons au Hot Spring Park : des statues rigolotes et un bain de pied (c’était chaud!) plus tard, on découvre une ambiance bien japonaise et en poussant un peu on trouve le Sihjhongsi public hot-spring bath !

C’était bien marrant de voir ces bains publics « certifiés » avec évidemment que des vieux dedans en train de se taper la discute les couilles à l’air. Vu qu’on avait fait 25km, on s’est pas démonté et on s’est lavé en se faisant expliquer par les locaux comment ça marche ici. Je ne pense pas qu’on ait gêné plus que ça, tout le monde faisait sa petite vie autour, on a trempé un peu dans le bain à 50° puis on est reparti pour un rapide arrêt au Longluantan Nature center. On était limite pour le timing mais on a pu observer 2 ou 3 oiseaux sur ce super grand lac (me semble que la zone est protégée d’ailleurs).

Et savez-vous ce qui se passe le dimanche soir à Hengchun ? Eh bien il y a un night market. Rien d’exceptionnel mais ce n’est que le dimanche ici et il a une super bonne réputation, plein de monde et une bonne ambiance, on va donc s’y pointer à l’ouverture à 17h et faire presque la fermeture après 21h. Mais pourquoi si longtemps ?

Alors déjà pour la bouffe mais c’est classique mais aussi pour l’ambiance car c’est vrai que c’était chouette, on croisera des hommes politiques en campagne et on testera de nouveaux plats : Yann a voulu tester le stinky tofu et une seule bouchée lui confirmera que… c’est pas bon. Moi je reste classique avec des takoyakis, de la viande de bœuf et du lait à la pastèque.

Et coup du destin ? Justin nous contacte pour savoir où on a atterri à Kenting car il est sur place. Après vérification, on était à 400m !!! On se retrouve donc pour se manger une glace à la mangue version taïwanaise, ils nous fera faire un petit tour de sa ville (c’est là qu’il a sa boîte) puis nous rentrerons de nuit et en scooter (et sans accident!). C’était vraiment super sympa de le recroiser dans de meilleures conditions !

Le lendemain matin, on se baladera à pied autour de notre hôtel (on a eu chaud punaise… c’est pas fait pour se balader à pied ces pays…) avant de prendre un bus pour notre prochaine destination.

Lien vers les photos :
2018 – 11 – 03 – Taïwan (Liuqiu)
2018 – 11 – 04 – Taïwan (Kenting)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.