Hiroshima – 10 novembre 2017

Je ne suis plus très sûr mais me semble qu’on est déjà venu ici aussi non ?

Quitte à refaire la même tournée qu’en 2013 autant le faire jusqu’au bout, nous voici donc de retour chez notre mamie d’Hiroshima dans notre petit ryokan. Elle est toujours la même, souriante et ne parlant toujours pas bien anglais mais on retrouve notre toute première chambre de 2009 (qui n’a pas du tout changée non plus sauf le prix… dis donc ça monte bien dans le coin!). Et comme on est enfin dans un coin qui va bien on va aller manger nos premiers okonomyakis !!! Meilleur plat du monde je vous le rappelle et on va avoir la chance de tomber sur l’anniversaire du restaurant donc bière à moitié prix ! La personne a côté de nous avait pris une longueur d’avance qu’on ne comblera pas mais le principal est que j’ai enfin remangé des okonomyakis… Il nous reste un dernier choix à faire : où allez demain ?

Dans un premier temps, direction le centre d’Hiroshima en attendant 9h pour l’ouverture du… melon pan ice ! Eh oui cette chaîne qui fait donc les meilleurs melon pans jamais faits depuis l’invention du melon pan, a ouvert plusieurs magasins et on espérait pouvoir en manger avant de prendre un train. En attendant on se promène et… ha ben tiens y a un Jump Store à Hiroshima ?!! Et y a la statue de Goku qui n’était pas à Tokyo ! On dirait qu’on va rester un peu plus que prévu dans le quartier. Après des petites achats totalement indispensables (comme cette pochette avec un truc dedans qui n’est pas évident quand on ne parle pas la langue mais qui doit être génial…), on constate que la boutique de melon pan est fermée… Fail du jour, bonjour…

Vue l’heure on va jouer la facilité et on va vérifier ce qu’est devenu Miyajima ! Comme à chaque fois que l’on vient (ouaip parce qu’on a des habitudes tellement on vient souvent), on mange nos bentos à l’anguille et on mange nos momijis devant le grand tori ! Par contre on ne nous avait pas dit que c’était devenu un parc d’attraction dans le coin !!! Y a des petits bateaux pour aller sous le torii de partout, les rues sont archi blindées, on a notre photo comme tout le monde et on va faire nos feignants car on est un peu pressé par le temps : on fonce vers la cable-car et, comme je l’avais repéré entre temps, on tombe sur les fameux hot dogs d’Hiroshima !!! Heuu… C’est quoi ce bordel ? Je voulais les melon pans ice moi… c’est quoi cette merde de hot dogs à la con là ? Ha mais non y a un petit coin avec ce que je voulais. Pas compris le délire de faire des hots dogs de merde sur le même lieu que les meilleurs desserts du monde. Pas grave on commande et on monte profiter de la vue. Toujours aussi beau et on a même eu quelques arbres aux bonnes couleurs automnales, on se dépêche un peu car on a un rendez-vous en suivant (on fera un rapide stop pour remanger un… melon pan !).

Grâce à twitter et malgré mes hésitations, on a réussi à se caler un rendez-vous pour recroiser le meilleur guide d’Hiroshima du monde : Yann. On s’était donné rendez-vous, même jour, même heure (lalalala…) et on est en passe de réussir la passe de 3 safaristes croisés. Ça ne manque pas, on voulait pas trop monopoliser de temps vu qu’on n’avait pas réservé et… ben on va faire 1 milliard de trucs ! On va commencer par manger les meilleurs gyozas de la galaxie chez une petite mamie qui en fait depuis 56 ans ! Ouaip… 56 ans à faire uniquement des gyozas dans sa petite boutique ! Le respect est total. On va enchaîner par le meilleur okonomyakis d’Hiroshima (là je ne joue pas la surenchère parce qu’entre Osaka et ici c’est un sujet sensible, je voudrais pas en rajouter c’est pas mon genre). Mais franchement… la taille des okonomyakis… le goûts… purée que c’était bon ! Vu qu’il est tôt et qu’on a déjà bien mangé à 18h30… Si on allait boire une bière dans un bar Métal ! Le gérant a tout redécoré et le bar est devenu hyper touristique mais en y allant tôt c’était cool. On est même pas fatigués et on va aller déguster un cocktail dans un nouvel endroit. Pour entrer il faut se baisser comme à l’époque où cela empêchait les samouraïs d’entrer avec leur arme bien positionnée (il y a d’ailleurs un sabre au dessus de la porte). Le barman est Sensei de Cocktail et on se laisse guider… sans aucun regret ! C’est vraiment un délice, la vodka se sent à peine, c’est agréable à boire… Wow c’est que je pourrais m’habituer à ce genre de petite boisson moi dis donc.

Eh bien même si ce n’était pas un safari complet, on se doit de remercier encore notre guide sur cette soirée ! Si jamais vous hésitez encore, je vous assure que les safaris c’est une valeur sûre d’un voyage au Japon !

Lien vers les photos : 2017 – 11 – 10 – Japon (Hiroshima)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.