La Havane – 24 mars 2017

Après toutes ces années, mes cours d’espagnol vont pouvoir servir ! Hasta la victoria siempre !

Avant les vacances à l’autre bout du monde, il y a le trajet et c’est souvent le moment de regarder un paquet de mauvais films et de très mal dormir… Sauf que cette fois-ci, coup de chance je me retrouve avec 3 sièges rien que pour moi et je vais pouvoir avoir le meilleur voyage du monde ! Comment ils ont du être jaloux les gens devant et derrière ma rangée ! L’arrivée à l’aéroport se fait avec un absent de taille : notre taxi. Pas grave on discute en attendant de pouvoir changer nos euros (30 minutes avant d’y parvenir quand même…) et on part en taxi partagé avec un néerlandais (bien à l’arrache qui du coup va nous suivre jusqu’à notre casa pour trouver où dormir).

On est accueillis par nos 2 papi et mami de la Havane et, après un repas rapide, on part au lit car demain c’est notre seule journée complète à la Havane et on compte bien en voir un maximum ! Levé en fanfare à 8h avec un petit déjeuner plus que copieux et c’est parti comme en 2013 (une expression qui veut dire qu’on n’a pas de voiture avec chauffeur qui nous dit où aller).

Premier arrêt : callejon de Hammel qui est une rue animée avec salsa et autres danses endémiques de Cuba (comment ça non?)… Alors c’est animé mais pas le matin… et pas tous les jours ! On ne pourra que profiter des murs peints et on repart vers un monument en bord de mer pour parcourir la fameuse avenue le long de la mer : le Malecon.

Alors sur les photos ça pète mais en vrai les façades ne sont pas les plus belles et y a beaucoup de passage de voitures, on peut quand même avoir un bon point de vue sur le château Tres Reyes de l’autre côté de la baie (baie qu’on ne traversera pas vu que le tunnel est en travaux). Et j’ouvre avec ceci la page du « ho putain mais y a des travaux partout ! » Je ne sais pas si c’est parce qu’on arrive trop tard à Cuba et que du coup tout a déjà été cassé par des bus de touristes assoiffés de « vrai Cuba » mais il y a un nombre invraisemblable de truc en travaux et pas les plus petits… le Capitolio, une sorte de maison blanche qui colle la honte à notre Capitole toulousain, n’est pas ouvert au public. La plus réputée des fabriques de cigares n’ouvre que quelques heures par jour et un grand nombre de casas semble éternellement en rénovation. Mais malgré tout ça, une fois que l’on rejoint la vieille Havane… on est en plein fan service pour les passionnés de Cuba. Les vieilles voitures, les façades colorées, tout comme j’imaginais… Genre un vrai cliché de la Havane…. Ha ben ça tombe bien on y est !

Sur la veille place (un ancien camp d’entraînement militaire) on peut prendre de la hauteur et voir fonctionner un télescope à 360 degrès avec zoom intégré… Comme une GoPro mais avec un zoom ! C’est basé sur des plans de De Vinci et c’est aussi l’occasion d’observer la ville d’un peu plus haut. En redescendant on tombe sur des répétitions dans une église (un truc un peu expérimental et sans plus) puis, près du château de la Real Fuerza, c’est tout un orchestre avec chanteuse lyrique, des dizaines de musiciens et choristes le tout en plein air et gratuit. A l’arrière un tas de voitures sorties d’un film d’avant-guerre… C’est presque trop cubain pour être honnête.

On évitera avec agilité les rabatteurs en ville (après vérification le restaurant La Familia est une horreur et on a été accosté plus de 5 fois pour y aller) ainsi qu’à côté d’un des 3 meilleurs restaurants de la Havane (là il ont tellement collé de restaurants à celui qui est connu que tu ne distingues plus les tables, qu’ils te montrent des cartes sans nom de restaurant pour te faire d’asseoir à 1 mètre de là où tu veux aller et qu’il te proposent d’aller au second meilleur restaurant de la ville… qui s’avère être une arnaque avec des prix exorbitants !). Mais nous on est des malins et on avait déjà nos adresses qui s’avéreront excellentes !

J’allais oublier le petite spectacle impromptu avec des gens sur les échasses mais bon passons de suite à l’anecdote que j’intitulerai de manière sobre : Le chien d’Havana Old Square ! Pour vous la faire rapide, on s’assoie, 2 chiens s’approchent et un des 2… lève la patte et pisse sur mon sac… Voilà mon premier contact avec les chiens de la Havane et après on s’étonne que je n’aime pas les clébards ! Notez que… si ça se trouve ils le savent et leur Dieu a décidé de me punir… C’est presque flippant ! Mais bon je vais revenir avec un sac qui aura reçu de l’urine de chien de Cuba et ça c’est pas banal !

Pour se consoler nous prendrons 2 énormes mojitos et ce sont clairement les meilleurs mojitos du monde qui sont disponibles à Cuba !

Lien vers les photos : 2017 – 03 – 24 – Cuba (La Havane)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.