Ba be – 26 au 28 octobre 2013

2013 - 10 - 26

L’état des routes va nous permettre de passer une magnifique journée.

Le charme du nord du Vietnam ne serait pas le même sans ses splendides routes avec au hasard : de la boue, des cailloux ou encore des travaux – mais ici tu passes dans les travaux – et l’on aura même un panier de graviers lancé sur notre capot car les personnes ne nous avaient pas vus (ce qui n’a fait ni chaud ni froid à notre chauffeur qui a continué comme si de rien n’était). Nous comprendrons mieux pourquoi il faut plus de 12 heures en bus pour faire ce trajet et on se félicite une fois de plus d’avoir pris l’option agence de voyage. Sur la route vous pouvez aussi vous retrouver en plein marché et nous ferons donc un bref arrêt pour découvrir un marché local. Nous irons observer la vente des buffles et autres vaches et on se demandera si on ne gênait pas un peu les ventes car les gens venaient nous observer (ils voulaient peut-être nous acheter en fait). Pendant que Yann est réquisitionné par un mec pour le prendre en photo et lui montrer le résultat, moi je suis entraîné sur le côté pour qu’on me montre une tête de cochon découpée… Charmant mais non merci je n’achète pas. Ça aura été l’occasion de voir les différentes tenues des ethnies qui se retrouvent justement sur ces marchés et encore celui-ci était tout petit. La suite de la journée ça sera voiture et massage gratuit grâce aux trous dans la chaussée… Arrivés à Ba be nous découvrons que nous sommes revenus sur un lieu touristique : 10 maisons dont 8 guesthouses.

La campagne.

La campagne.

Le lendemain matin nous partirons pour faire une randonnée dans ce parc national mais dans la partie habitée et où les gens peuvent couper du bois et cultiver. Nous allons nous faire un jolie 16 km de marche sur la journée avec une bonne première partie dans la jungle. Nous pourrons y chercher les papillons et ça pullulait dans tous les sens mais aussi un phasme (notre premier trouvé en liberté et ce n’est pas facile à voir). Les chemins que nous empruntons servent visiblement aux locaux pour rejoindre les rizières ou récupérer leur buffles qui semblent avoir une certaine liberté (ou alors on n’a pas compris comment on gère un buffle en fait.) Notre arrêt repas se fera à quelques mètres de 4 buffles qui ne montrent aucun intérêt à voir 2 touristes les prendre en photo. La randonné était vraiment sympa et on n’a pas vu l’ombre du passage d’un touriste dans le coin, je ne sais même pas comment notre guide trouvait quel chemin il fallait prendre mais nous on était de nouveau ravis du circuit. Nous avons même la malchance de croiser une saloperie de serpent (et visiblement dangereux) au milieu de la route… Notre guide le fera fuir avec quelques jets de pierre mais je resterai un peu inquiet de savoir que ce truc vert aurait pu nous croiser dans la jungle quelques minutes plus tôt ! Nous bataillerons aussi 20 minutes pour attraper (certains diront voler) un fruit dans un arbre pour finalement s’apercevoir qu’il n’était pas mûr… Visiblement men vs wild ce ne sera pas encore pour nous et nous nous rabattrons sur le super bon repas du homestay (les nems sont toujours nos petits favoris et on n’en laissera à aucun repas!).

Seconde journée ici et nous partons arpenter ce fameux lac de Ba Be ! Lac en fait composé de 3 lacs (ou à partir de 3 rivières je n’ai rien compris à l’explication) qui est le lac le plus haut du Vietnam (impressionnant non ? Bon ben c’est à 150m au dessus du niveau de la mer donc pas si impressionnant que ça). Notre bateau est comment dire ? Vous imaginez le bruit des tout premier moteur à explosion ? Bon ben amplifiez ça par 40 puis rajoutez une odeur de pétrole et vous avez une vague idée du bruit que nous avons dû supporter pour notre petite ballade… En plus la brume est de la partie mais cela ajoutait un peu d’ambiance donc ne nous plaignons pas. Nous croiserons de vrais locaux qui avaient un bateau totalement silencieux… La chance ! Mais où il fallait avancer en poussant avec un bâton… Pas la chance !

Sachez aussi que la formation du lac n’est pas due au hasard mais, si mes informations sont exactes, à un dieu du coin qui avait égaré son buffle. Ce dernier, ayant été bouffé par les villageois du coin, était donc devenu introuvable. Pendant ses recherches, le dieu ne sera aidé que par une vieille veuve qui lui parle du repas fait par les villageois (et auquel elle n’a pas été invitée). Du coup le dieu noie tout le monde (fallait pas lui bouffer son buffle) sauf la vieille et depuis il y a une île sur le lac à l’endroit ou se trouvait sa maison. Évidemment certains parlent de rivières et de phénomènes naturels mais nous ne sommes pas dupes.

Nous terminons par la visite de la fameuse Panong Cave qui est une caverne de 300 mètres de long et 50 mètres de hauteur. On y croisera les locaux (à savoir 10 000 chauves-souris) et un groupe de touristes français puis nous rejoindrons notre chauffeur pour de nouveau refaire de la route.

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 10 – 26 – Vietnam (Ba Be)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.