De Kandy à Colombo – 20 février 2016

2016 - 02 - 20 - Pinnawala

Ils refont le trajet en sens inverse ? Mais que quelqu’un les aide !

Alors oui mais non il y a une explication toute rationnelle, la première est que nous n’avons rien préparé et que nous nous en sommes entièrement remis à Kumudu donc si vous trouvez cela bizarre, vous n’avez qu’à lui dire ! Et puis nous avions demandé d’assister à Nawan Perehera qui est une parade/procession/fête religieuse qui se déroule à Colombo le 21 février donc nous voici en train de faire le trajet en sens inverse et de jour.

Histoire de ne pas juste faire de la voiture, nous allons nous prêter au jeu du « Viens voir mon musée sur les pierres précieuses »… On savait dès le début que c’était un « piège » mais comme c’est le groupe qui organise le spectacle de danse auquel nous avons assisté hier et qui était gratuit, le deal est de passer voir leur musée de pierres précieuses… Bon ce n’était pas totalement nul, on a eu un petit film sur comment on creuse une mine : bénédiction, trou, vidage d’eau, renforcement avec des fougères… et bien entendu les bougies pour détecter le manque d’oxygène ce qui fait que quand tu es dans le noir complet, tu sais que tu vas bientôt mourir asphyxié et tu peux paniquer… dans le noir… dans une mine… les pieds dans l’eau. On essayera de faire semblant de s’intéresser aux nombreux bijoux : oh une pierre bleue, oh une autre… oh je sais pas du tout faire la différence entre les trucs à un milliard et ceux à 4 euros… Puis nous repartirons le sentiment du devoir du bon touriste accompli.

Nouvelle attraction : l’orphelinat pour éléphants de Pinnawala ! On a demandé à ne pas passer par la case promenade à dos d’éléphants (depuis que j’ai lu des articles sur la façon de les dresser, j’ai moins envie d’en être complice surtout pour quelques minutes en hauteur) et on va donc aller à l’orphelinat du gouvernement. Il en existe aussi des privés où tout est permis si tu payes : monter dessus, les nourrir, se faire prendre en photo en les touchant, etc. On se drape de notre tourisme écoresponsable et on part voir donc cette zone où les éléphants sont recueillis et… et… jamais relâchés ! Vu qu’il porte trop l’odeur de l’homme, qu’ils sont habitués à manger à heures fixes et certainement à la connexion 4G, ils ne sont jamais relâchés dans la nature. On découvre nos bon pachydermes dont un qui a de grandes défenses ! Il faut savoir que moins de 5 % en possède en Asie. Après une bonne noix de coco rafraîchissante, on va assister à la baignade du matin depuis une terrasse d’hôtel (où tu peux donc rentrer, te poser tranquille mater les éléphants et repartir). Plus d’une vingtaine sont en train de se rafraîchir, on constate que les panneaux « interdiction de toucher ou de nourrir » sont bien là mais le personnel a l’air de s’en moquer un peu et fait passer les barrières (certainement pas gratuitement). On va rester une petite heure à regarder le vieux qui attend que son humain vienne l’arroser, les 2 jeunes qui font les cons, celui enchaîné pour les photos avec les touristes et le paquet d’autres qui tentent de s’éloigner mais sont bien vite rattrapés. C’était malgré tout cool de les voir et de savoir qu’ils ont été sauvés tout ça un peu grâce aux touristes… Non parce que même si l’idée est géniale, je ne sais pas si le papier fait à partir du caca d’éléphants suffirait à acheter de quoi les nourrir.

Fin de notre journée, on va galérer un peu à trouver notre hôtel (un de ceux que j’avais sélectionnés) et on se fera une courte frayeur en voyant l’entrée toute petite et tout le bâtiment en travaux ! Il y effectivement de gros travaux en cours mais une maison a été aménagée et on a une des 2 chambres disponibles : très content de cette Sayura House et merci à Catherine pour son accueil !

Lien vers les photos : 2016 – 02 – 20 – Sri Lanka (Pinnawala)

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Quentin dit :

    Pkoi les autres éléphants n’ont pas de défenses ?
    Coupées où elles n’ont pas poussées ?

  2. Haazheel dit :

    Elles ne poussent pas sur les éléphants d’Asie et effectivement y a aussi eu du braconnage (bon maintenant c’est interdit)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.