Colombo – 21 février 2016

2016 - 02 - 21 - Sri Lanka (Colombo)

Il était plus que temps d’aller inspecter cette ville…

36°, une humidité de 94 %, pas un nuage à l’horizon mais dites-moi, ce ne serait pas le temps idéal pour aller se balader dans Colombo et voir un peu tous ces bâtiments coloniaux ? Et comment peut-on faire cela sans finir desséchés au bord de la route ? Bah c’est relativement simple quand tu n’es pas un backpacker sans le sous qui bouffe du riz tous les jours (Heuu… mais on mange du riz tous les jours !!!). Il suffit donc de… de… faire le tour en voiture climatisée ! Alors oui le côté aventureux commence à disparaître mais sur cette journée ça ne me manquera pas. Les bâtiments coloniaux sont beaux mais espacés et la plupart ont été reconvertis en ambassade et autres bâtiments officiels ou alors en hôtel de luxe donc pas de visite de l’intérieur. On se contentera des façades et on ne peut pas dire que ce tour complet nous aura fait tomber amoureux de la ville.

Mais le but de ce retour à Colombo était surtout la visite du temple de Gangaramya (Open style !!! hop hop hop !) qui est à l’origine de la Nawan Perahera que nous allons voir ce soir. Le temple est très sympa, il ressemble à un temple assez classique, puis en se baladant on tombe sur un collection de divers objets en rapport avec Bouddha. C’est un peu en vrac, on croirait se promener dans la collection personnelle d’un fan de figurines. On passe sous le « bodhi tree » qui comme tous les arbres du pays de ce type provient de l’original qui est à Anuradhapura qui provient de celui sous lequel le Bouddha a atteint l’illumination , et on termine par le garage à voiture… Heuuu ? Alors donc 4 voitures et une sorte de garage en bas du temple… Non mais après chacun fait ce qu’il veut dans son temple hein. Fin du petit tour, on se prends un café (25 % de taxes au total…) et on va se renseigner pour la parade du soir.

Enfin le soir… Il est 17h00 lorsque nous rejoignons la « Tourist zone only ». C’est une zone assez simple qui consiste à faire payer 30$ pour avoir ses fesses sur un siège avec dossier et petit coussin rembourré. Pendant ce temps, les gens du commun sont sur des tabouret en plastique… gratuitement. Vu que la parade fait plusieurs kilomètres et dure plusieurs heures il paraissait difficile d’en limiter l’accès et on va donc pouvoir attendre 3 heures que quelque chose se passe… Encore heureux qu’on ait pu entendre râler les gens qui se pointaient avec un ticket et qu’on envoyait plus loin. On n’a pas compris pourquoi mais quand on est arrivé le gars nous as dit… « Mmm… si je vous rajoute 2 chaises ici ça va ? » et c’était proche de la rue avec une vue dégagée… on a dit OK mais on a presque été les derniers qu’il a acceptés. Après il disait « no no already booked by group, sorry ». Effectivement des bus entiers de japonais ont débarqué ensuite mais nous on était toujours peinard et bien assis.

20h la parade commence dans la plus grande simplicité… des milliers de danseurs, 500 moines qui défilent, des dizaines de costumes différents, des éléphants de partout dont un avec une reliques tellement précieuse que tu peux pas la voir, des camions avec des grands bouddhas où les gens viennent mettre des sous (nous on n’en avait pus à cause du prix des places), un bouddha discomobile avec néons intégrés et des mecs supers connus en blancs qu’on sait pas qui c’est. Alors est-ce qu’on a aimé ? Oui je me moque mais c’était assez cool de voir ça, les flips arrières ou la danse des cannes étaient visuellement et techniquement impressionnants, les éléphants c’est toujours cool surtout avec des déguisements d’Avengers et puis on a eu une batmobile des années 40 tirée par des gens à pied, elle portait un gros bouddha doré, on a donc vu la bouddhamobile (je n’assume pas cette blague, elle n’est pas de moi). On a pu vraiment voir cela de près du fait d’être au même niveau qu’une caméra de télé (enfin un truc officiel) et donc les groupes de danseurs se donnaient à fond pile devant nos sièges.

On termine la soirée en marchant 1 km jusqu’au Burger King le plus proche et on y perdra 3 litres d’eau avant de trouver un tuk-tuk. Pas de bol pour lui, on est tellement baroudeur qu’on a de suite mis les choses au clair sur le prix… mais comme il a dit « j’ai un compteur, je vous fais le prix normal sans arnaque touriste »… ben on n’a pas su quoi dire et du coup on lui a filé le double ça lui apprendra ! On l’a bien eu tient !

Lien vers les photos : 2016 – 02 – 21 – Sri Lanka (Colombo)

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Fabys dit :

    Bien joué la négociation du prix du tuk tuk, on reconnaît ton sens aigu des affaires !!! 😉

  2. Haazheel dit :

    Oui merci, je crois que j’ai laissé une impression d’intransigeance qui va me précéder dorénavant.

  3. Quentin dit :

    Joli la blague yann

  4. Haazheel dit :

    Ne l’encourage pas trop !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.