Deus Ex : Human Revolution @ PC

deus ex human revolution

Bon en vrai j’ai fini le jeu en décembre 2014 mais j’avais un peu oublié cet article…

Deus Ex Human RevolutionAdam Jensen sera notre petit protégé, il est passé de flic à agent de sécurité dans une grosse entreprise qui fabrique des implants cybernétiques. Bon lui c’est pas trop son truc les implants, il est plutôt old school avec contrôle d’alcoolémie et verbalisation des voitures mal garées… Pas de chance lors d’une grosse attaque terroriste, il aura bien du mal à en sortir vivant et finira… mort ? Et bien non c’est aussi çà l’avantage de bosser dans une grosse boîte, elle va vous rafistoler votre Jensen et en faire un super robocop qui va pouvoir se venger parce que c’est vexant d’avoir son amie tuée durant l’attaque.

Le jeu se résumera donc à une chasse à l’homme mais avec son lot de révélations avec pas mal de gens bien pourris quand même… Au fur et à mesure, on pourra choisir où l’on souhaite invertir ses points d’expérience : furtif et silencieux ou gros bourrin qui poutre ? Le principal soucis est que les boss (peu nombreux mais quand même) eux ne vont céder qu’à une chose : votre poing dans leur gueule. Et un des boss me rendra fou… Je viderais toutes mes munitions, lui lancerait tout ce qui traîne dans le décors et… impossible de le tuer ! Obligé d’aller voir la technique sur internet pour le finir… la honte…

Deus Ex Human Revolution-screenshotLe reste du jeu se fera sans trop de soucis, je me ferais quelques quêtes annexes qui seront l’occasion de gagner de l’argent et de l’expérience puis je me vengerais et terminerais le jeu sans avoir eu trop l’impression d’avoir eu d’impact sur l’histoire, il y a bien quelques choix mais bon finalement pas de conséquences… On regrettera aussi l’effet amnésique des loading sur les PNJ… Je tue des gens, je load, je reviens et on me dit « Salut ça va ? »… Heu oui moi je vais bien mais tes 3 potes que je viens de butter ils ne te manquent pas trop ? non ?… Bon ok…

Conclusion : un FPS saupoudré d’un peu de RPG, un univers Cyber-punk hyper réaliste et crédible et un jeu qui a finalement bien vieilli. Le scénario était finalement bien prenant et mis à part la frustration sur certains boss, on peut parler d’une très belle réussite.

« Deus Ex : Human Revolution » c’est validé !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Lestat dit :

    Heiiiiinnnnn tu es allé cheaté sur Internet !!!!! Je note pour plus tard. 😉

  2. Haazheel dit :

    Oui je sais j’ai presque honte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.