Direction le Bhoutan – 03 novembre 2014

2014-11-03

Le 2 octobre j’ai dit « je ne suis pas encore avec cette « envie » de repartir » et là…

Si j’étais cohérent je serais beaucoup moins marrant donc pour ceux et celles qui ne suivent que ce blog et ne sont pas adeptes de Twitter ou Facebook : nous partons en voyage au Bhoutan !

Comment ça c’est où le Bhoutan ? Bon je remarque que vous êtes toujours aussi feignants car c’est pas comme si le pays n’était pas disponible via Street view (oui depuis quelques jours et alors, il faut se tenir informé les gens). Nous allons donc partir au Bhoutan car cela fait des années que l’on en rêve et qu’on a étudié les différents moyens d’y aller et… Ho non attendez je confonds encore…

En vrai moi je connaissais à peine le nom et j’aurais bien été incapable de le situer (c’est entre la Chine et L’Inde, sous le Tibet). Mais on avait une bonne raison de repartir (lié à l’anniversaire d’un de nous 2 qui va faire péter une nouvelle dizaine, je vous laisse deviner qui) et on a vu un reportage à la télé.. Il parlait de ce petit pays qui accueillait des touristes depuis quelques années, qui restait très protecteur de son environnement et de sa culture et quelques mails plus tard, on avait réservé notre voyage.

A savoir que ce n’est pas un pays pour les pauvres ni pour les backpackers de l’extrême. Pour avoir le visa c’est très simple : payer 250$ par jour avant même d’arriver… Dit comme ça vous vous demandez qui est assez con pour payer (bon déjà c’est pas gentil pour nous) mais en fait à ce prix c’est du all-inclusive : repas, hôtels, guide et chauffeur. Du coup ce n’est finalement pas honteux et surtout c’est un choix du gouvernement pour préserver leur pays et la culture. Moi je dis pourquoi pas et on est très fier d’indirectement participer à l’amélioration de ce pays. Pays où l’éducation est gratuite, les soins aussi et où 60 % des forêts sont protégées.

Quelques trucs en vrac qu’on a lu avant de partir :

  • Paro est le seul aéroport international
  • en 2005 il n’y avait que 7500 étrangers (touristes et hommes d’affaires)
  • Il y a environ 800 000 habitants sur une surface grande comme Midi-Pyrénées
  • en 2011 seuls 8 pilotes au monde était habilités à se poser à Paro
  • Les personnes portent un costume traditionnel (par fierté et parfois par obligation)
  • La notion du bonheur intérieur brut a été inventée ici (je vous laisse faire un coup de Google là)
  • Le plus haut sommet est à plus de 7 000m
  • Y a un dragon sur le drapeau… C’est trop la classe !
  • Un roi a abandonné la monarchie et décidé qu’il fallait passer à la démocratie et ça sans se faire décapiter
  • Le sport national est le tir à l’arc

Donc voilà pour l’introduction, on part sans avoir à se soucier de rien à part de ne pas tomber malade (et ne pas gonfler comme un bonhomme Michelin pour moi) et on va passer 16 nuits et 17 jours au royaume du Bhoutan ce qui sans vouloir me la péter… ben ça se la pète !

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. zorelien dit :

    Vous avez mis un Bhoutan avant de repartir. :p

  2. Haazheel dit :

    Woualllez !!!! Pas mal pas mal 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.