Meo Vac – 25 octobre 2013

2013 - 10 - 25

Première journée où nous allons plus marcher que se faire conduire en voiture.

Nous entamons la matinée par une petite marche de 14km mais presque que du plat donc rien qui ne devrait nous poser de problème. Nous avons malgré tout une vue absolument magnifique dès le départ avec des rizières (je ne m’en lasse toujours pas) mais aussi pas mal d’autres cultures, ce qui donne des couleurs différentes avec en fond ces pics verts et noirs à cause des rochers. Cela valait le coup d’avoir notre permis de touriste… Ha oui j’ai oublié de vous dire mais cette région est un peu pointilleuse sur le tourisme (ouvert depuis 3 ans environ je crois) et il faut leur donner tout un tas d’informations pour se voir attribuer une sorte de « permis » si on a bien compris mais vous vous en doutez, on n’a rien eu à gérer (c’est d’un reposant de ne rien faire, on se croirait en vacances… Ho Wait !). Ensuite nous effectuerons de nouveau un arrêt imprévu chez une famille car notre guide aime bien discuter avec les locaux (elle vient de Sapa mais ils parlent le même dialecte qu’elle ici).

Cette fois-ci nous rencontrons une grand-mère avec un bébé sur le dos (mais les vieux doivent être livrés avec le bébé, ils en ont tous un sur le dos) et une femme qui va donc nous laisser rentrer chez elle. Nous ne sommes plus surpris par l’absence de mobilier et nous comptons 3 lits (enfin attention je dis lit mais vous ne dormiriez pas dessus et nous non plus). Une petite fille nous rejoint et je pense que c’est la fille de la personne qui nous a ouvert ce qui veut dire que nous avons 3 générations sous le même toit … mais en fait non : 4 générations car la fillette c’est la petite-fille de la jeune femme… Heu ? Cette personne a 40 ans et est donc déjà grand-mère… Bon ok… De 4 enfants… Wow ! Son fils de 23 ans a donc déjà 4 enfants. La grand-mère est en fait une de ses tantes qui ne sait pas trop parler et a donc toujours vécu greffée à une autre famille. Le garçon de 23 ans n’a jamais pu aller à l’école et tout le monde travaille comme fermier pour faire manger la famille. Bon ben on est loin d’avoir les mêmes soucis et les mêmes joies que ces gens c’est clair donc on se contente d’écouter et de rigoler avec les enfants dont le petit dernier qui marche maladroitement vers nous pour nous donner à manger ! Il faut dire qu’il n’a pas encore un an?!! C’est bien ça non de marcher avant ses 1 an ou je me trompe ?

A l"école.

A l »école.

Nous passerons ensuite dans une école (perdue au milieu de nulle part mais tout est perdu au milieu de nulle part dans le coin) et on passera un peu de temps à observer tout ça. Les gamins rentrent tout seul une fois l’école terminée mais, comme on nous l’a déjà expliqué, certains enfants ne peuvent même pas aller à l’école car il faut aider pour les récoltes. Nous poursuivons pour découvrir une nouvelle vallée totalement différente, c’est beaucoup plus vert, c’est beaucoup plus grand et au loin on a la Chine (et oui on est tout au Nord). Les couleurs, les contrastes, la vue… tout est génial et on marchera en faisant des pauses régulières pour tenter de s’incruster ça dans le crâne. On a vu pas mal de beaux paysages mais on n’est pas rassasiés et on fait le plein aujourd’hui ! En chemin un petit groupe de gamins qui feuillettent ce qui semble être un objet de valeur : un livre pour apprendre à lire ! Et quand ils ne révisent pas avec quoi ils jouent les enfants ? Pas avec leurs jouets car nous n’en aurons pas vu un seul depuis 2 jours (mais quand je dis pas un seul ça veut dire même pas un petit jouet en bois ou en plastique). Non ici les enfant jouent avec ce qui est disponible et en grand nombre : les cailloux. On les lance contre le mur, du haut des collines, on les lance aussi sur ses camarades quand on s’ennuie vraiment.

On terminera la randonnée par une vue sur une autre vallée qui est encore plus magnifique que la précédente ! En fait tout est magnifique ici c’est injuste et incompréhensible que ce lieu ne soit pas la destination principale du Vietnam… C’est beau c’est beau c’est beau et on a passé la journée à voir des choses différentes et à se dire qu’on a quand même de la chance d’être venus ici par hasard.

Chance confirmée le soir quand nous parlerons avec 2 touristes françaises qui sont venues en mode backpackers. Des transports en commun où les gens vomissent, personne qui parle un seul mot d’anglais, des hôtels complets et aucune information nulle part… Dit comme ça cela ne ressemble pas à des vacances mais nos 2 pré-retraitées voyagent visiblement toujours comme cela… On avait l’air fin nous avec notre chauffeur… Tu parles de backpackers du dimanche tien. Ceci dit elles nous ont confirmé que c’était loin d’être simple pour les touristes de venir dans la région.

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 10 – 25 – Vietnam (Meo Vac)

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Quentin dit :

    Vraiment superbe en effet

  2. Haazheel dit :

    Et encore mieux en vrai 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.