Kyoto – 12 avril 2013

2013 - 04 - 11

Les phases de repérage continuent, cette fois-ci direction Kyoto !

Le 11, nous avons testé un nouveau mode de transport : le bus ! Histoire de ne pas se retrouver sans le sou pour le reste de l’année, on a réussi à avoir des places de bus (Willer) pour faire Hiroshima-Kyoto pour 3000 yens ! Bon évidemment c’est un peu long et faut se lever tôt mais à ce prix, c’est imbattable. Le service et l’organisation sont une fois de plus à la japonaise ! Tout est propre, on a des pauses toutes les 2 heures sur des aires d’autoroute, ça roule bien et on arrivera même un peu en avance. On passera le reste de la journée à goûter des nouveaux gâteaux comme : les KitKat au thé vert qui sont une pure tuerie de l’espace et les MiniBit au matcha… Oui oui, il y a des chocolats dont le nom est MiniBit ce qui ne manquera pas de faire rigoler tous les français qui passent, nous y compris ! On ne les aurait pas essayé s’ils n’avaient pas eu un nom comme celui-là.

Le lendemain, nous décidons d’aller faire un bout de repérage pour éviter les déceptions lors de l’arrivée de nos premiers invités. On fait donc le trajet jusqu’à la maison que nous avons louée, aucun soucis pour la trouver et, comme à chaque fois, on ne voulait pas se fatiguer… Résultat on se dit qu’on peut se balader à pied jusqu’au palais de l’empereur… On voit des quartiers sympas, on marche pas mal, on dégote un petit restaurant sans touriste et on va faire les démarches pour visiter les lieux liés à l’empereur. Il faut savoir qu’on ne se pointe pas au palais comme une fleur, il faut remplir un document, montrer son passeport et prendre rendez-vous ! On fera donc la démarche pour nos premiers compatriotes en espérant ne pas avoir fait d’erreur sur l’âge de leurs gamins (sans internet, pas facile de vérifier).

Comme on est un peu con, on va marcher encore pour aller voir le musée du manga ! On le savait mais ce n’est pas un musée comme on l’espérait. Il faut plutôt voir ça comme une immense bibliothèque de mangas en libre accès où vous pouvez lire des mangas édités pendant plus de 30 ans. Oui, les mangas sont à portée de main, vous les prenez et vous lisez sur place sans personne qui vous surveille… Le Japon dans toute sa splendeur ! On fera les expositions temporaires mais je ne pense pas que la visite soit dispensable pour la plupart des gens. Comme on est de plus en plus con, nous partons arpenter le Nishiki Market… C’est blindé de touristes, on n’était plus habitué nous… On continue de marcher pour retirer de l’argent à la poste, on remarche pour manger des yakitoris dans un petit restaurant de rien du tout puis on va voir le château de Nijō. Il y a temporairement une animation le soir à partir de 18 heures. Un chemin avec un joli éclairage, les cerisiers en fleurs (il en reste encore ! Yes!) sont mis en valeur, on parcourt les jardins de nuit, c’est particulier et assez différent de la journée, on a du mal à savoir la taille des bâtiments et on est un peu perdu (mais c’est le Japon et donc des gens sont placés sur le parcours pour nous guider). A la fin nous pourrons voir 3 femmes jouer du koto (une sorte de harpe horizontale) et à ma grande surprise, j’ai trouvé ça vraiment très bien ! Le lieu devait y être pour quelque chose mais c’était très sympa à écouter.

On repart à notre hôtel encore plus fatigué que la veille, encore une belle journée de repos qu’on vient de se faire…

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 04 – 12 – Japon (Kyoto)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.