Nusa Penida – 6 au 8 juillet 2013

DSC09840

C’est parti pour du bénévolat ! Hé oui on est comme ça nous.

Car nous nous sommes décidés à faire don de notre temps (et d’un peu d’argent aussi) pour devenir des volontaires à la FNPF. J’avais sur-vendu l’idée en disant qu’il y aurait un « organic garden » et qu’on pourrait y monter un super projet, moi je me voyais déjà révolutionner leur site internet (déjà juste refaire les traductions), on était motivé comme 2 personnes qui n’ont jamais vu tourner une ONG. Nous débarquons donc à Nusa Penida, une assez grande île qui n’est absolument pas touristique… J’en avais entendu parler grâce à Coralie (Voyage en papillote) et on a pris prudemment 4 jours en préférant voir comment les choses allaient se dérouler.

Nous sommes récupérés par Mike et Kaled qui nous embarquent sur leur motorbike et nous longeons la mer bleu azur (on était impressionné au début puis on s’habitue). Évidemment la sécurité avant tout ici donc pas de casque et une route pleine de trous… Nous posons nos sacs et découvrons notre chambre : on a beau vouloir faire du bénévolat, on a quand même pris une chambre double mais c’était assez sommaire. Pas mal de bestioles autour (de toutes sortes : araignées, geckos, canards, crapauds, etc…) qui vont nous faire la conversation de jour comme de nuit. C’est aussi douche froide commune mais qu’est ce qu’on ne ferait pas pour sauver le monde. Nous rencontrons quelques membres d’un petit groupe avec lequel nous allons pas mal traîner : Guigui, Charlotte, Angé, Eva, Matthias (le seul allemand, que j’appellerai Marcial jusqu’au dernier jour). On nous offre un petit tour de la fondation mais aussi une découverte du premier hôtel de l’île (les chambres sont supers grandes et coûtent 360 000 IDR), des quelques restaurants à proximité et enfin du « Tourist Information Centre » qui a ouvert ses portes il y a quelques semaines seulement ! C’est en fait l’endroit où vous pouvez trouver toutes les informations sur l’île, réserver un bateau pour partir ou louer une motorbike…

Ma nouvelle monture.

Ma nouvelle monture.

Au vu de la circulation à Denpasar, il était clair que je ne voulais pas louer une moto (au vu de mes succès sur 2 roues) mais Guigui s’improvise guide des nouveaux arrivants et nous propose d’aller voir le temple Goa Giri Putri. Avec ma volonté de fer, je me retrouve donc chauffeur d’une motorbike. Elles appartiennent à des locaux qui les louent durant un mois via le tourist information centre et elles sont donc… bien locales ! Des freins qui normalement vous permettent de vous arrêter mais pas si vous êtes dans une pente, des rétros qui font joli et pas de casques. Pas grave, on est des jeunes tout fous fous nous et on suit donc le mouvement. On s’équipe de sarong et on écoute les consignes de sécurité (disons plutôt comment se déroulera la visite). Pas mal de monde, nous devons attendre la fin de la première prière des personnes avant nous (il y en 4 en tout durant le parcours) pour nous engouffrer dans la grotte secrète ! Une toute petite entrée, on se faufile et on débouche dans ce qui semble être le lieu de tournage utilisé pour la Batcave. C’est humide, il y a pas mal de monde (les gens viennent le week-end depuis Bali car le temple est très populaire) mais c’est surtout immense ! Nous devons suivre ensuite un « nettoyage » de notre esprit et de notre corps en se faisant tout simplement tremper la tête (à 3 reprises et bien mouillé hein, pas juste 2 gouttes), en buvant 3 fois, en prenant du riz et en en mangeant 3 grains. Le reste du riz finit sur le front, le torse et enfin la tête ! Heureusement qu’on nous avait un peu briefé avant, je n’aurais pas trop su quoi faire et il y avait la queue derrière. On saute un peu les prières (on n’aurait pas su comment prier de toute façon) et on monte se réfugier au fond pour méditer 2 ou 3 minutes et on refait un « nettoyage » (l’eau, le riz, tout ça). Nous libérons la place (c’est une usine ici, il y a du monde partout!) et nous nous préparons à ressortir… Avant de nous voir proposer un « nettoyage » (Et de 3!) mais celui-là nous permet de repartir avec un petit bracelet rouge-noir-blanc représentant les 3 dieux hindous Brahma, Vishnu et Shiva!

Je chevauche mon fidèle destrier avec mes grains de riz collés sur le front ce qui fait de moi un mec super classe sur Nusa Penida croyez-moi. On se fait un bref stop pour un pancake chocolat-banane super bon (le meilleur de l’île et de loin) puis retour à la fondation car c’est bien beau de faire du tourisme mais demain il y a « Clean up » et nous allons donc nettoyer et ramasser les déchets… Bon ben y en a partout vu que les gens s’en foutent un peu de tout balancer par terre… Par contre niveau organisation je suis un peu surpris, on ramasse 2 ou 3 trucs, on allume un feu et on brûle tout (plastiques compris) puis on part plus loin… 5 ou 6 feux plus tard, on nettoie un terrain qui s’avère servir pour les crémations (pas de bâtiments, juste un terrain) puis voilà… Fin du travail pour la journée visiblement… Bon ben on repart faire du tourisme alors. Direction la-baie-dont-j’ai-oublié-le-nom, on rigolera bien sur la route totalement défoncée et en ne sachant pas où se trouve le chemin… Vue la tronche du parcours, pas grand monde ne doit l’utiliser mais on est du coup tout seul avec quelques surfers. On fait un peu de snorkeling (pas mal, pas mal!) puis nous allons terminer par la fameuse Crystal Bay. Pas étonnant que des plongeurs y viennent le matin, le corail est superbe et il y a plein de poissons.

En rentrant nous ferons la connaissance de Godzilla, notre ami le Gecko géant qui m’a fait une peur bleue quand il a couru sur la porte que je venais d’ouvrir Le lendemain c’est journée glande… Yann tentera bien d’arroser les plantes mais 10 minutes plus tard, une énorme averse va venir à bout de sa motivation. Les gens de la fondation ont plutôt l’air d’être tranquilles et personne ne donne de directives au volontaires … Vu qu’on n’est là que pour quelques jours, on se contente de suivre le plus grand nombre qui semble un peu désabusé par cette situation (il faut dire que certains sont là depuis 2 mois). On n’est de toute façon pas les mieux placés pour la ramener vu qu’on sera bien content de passer notre temps avec la petite bande de jeunes (un peu plus de la vingtaine ce qui vaudra un magnifique surnom à chacun : Guigui pour moi et Papy Yannou pour Yann). C’est aussi l’occasion d’entendre une expression que peu d’entre vous doivent connaître : avoir le seum. Heureusement que je traîne sur 9gag moi, j’ai pu comprendre.

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 07 – 06 – Indonésie (Nusa Penida)

Vous aimerez aussi...

7 réponses

  1. Math dit :

    On a pas eu le temps d’y aller à Nusa Penida, mais ouep, parait il que c’est super jolie sous l’eau la bas.
    En tout cas, la classe sur le scout 😉

  2. Haazheel dit :

    C’est jolie mais c’est surtout préservé du tourisme comparé à Bali ! C’est le « vrai Bali » ils disent.
    Oui bon je sais j’ai un look de malade, j’hésite à le garder…

  3. Lionel dit :

    « Papy Yannou » … il fallait le trouver celui la 🙂
    je vais essayer de ne pas l’oublier …

  4. Math dit :

    Vous avez pas l’air d’avoir beaucoup bossé quand même :o)

  5. Haazheel dit :

    Lionel > C’est vrai qu’elle est pas mal mais faut les comprendre les jeunes il avaient la vingtaine 🙂 On était 2 vieux pour eux.

    Math > Effectivement… On a rien foutu au final ! 🙂

  6. Coralie dit :

    Hey,

    Heureuse que vous soyez passés par là 🙂
    Visiblement il y avait pas mal de monde lorsque vous y étiez…
    As-tu des nouvelles concernant l’événement que voulait organisé Mike sur l’île ?

    A plus tard !

  7. Haazheel dit :

    Salut Coralie ! Ben merci à toi d’en avoir parlé, on serait passé à côté sans ton blog.
    Oui il y avait pas mal d’étudiants qui était là pour plusieurs mois, c’était sympa même si on aura pas fait grand chose pour la FNPF.
    Alors je ne sais pas quel événement voulait organiser Mike… Avant qu’on arrive il y a eu un « gros » événement avec pleins d’étudiants de Denpasar si j’ai bien compris… Je crois qu’un truc se préparait avec une grosse association mais on a pas plus eu d’information désolé…

    A bientôt et bon voyage :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.