Hiroshima – 21 et 22 mai 2013

2013 - 05 - 22

Viens zoom-zoom dans ma Mazda !

Au départ le plan était sans faille : on revenait sur Hiroshima dans un hôtel qu’on connaissait, on se précipitait pour acheter des places pour le match de baseball du soir et on passait une super soirée ! Ca c’était avant de se planter de date sur le calendrier des Carps (l’équipe d’Hiroshima) et donc de se pointer un jour où ils jouent à l’extérieur. Mais on ne s’est pas laissé abattre et nous sommes donc montés dans les hauteurs pour voir un monument dédié à la paix (décidément ils y tiennent à cette paix dans le monde, ici). Une petite marche qui nous rappelle qu’on n’a pas entretenu notre condition physique et qu’on a de quoi s’inquiéter pour nos futures randonnées… On ira faire une petite séance à notre Round 1 préféré pour du Pop’n Music et enfin tester Project Diva : un jeu du même genre avec seulement 4 boutons. C’est aussi dans ce jeu qu’apparaît la chanteuse virtuelle de Vocaloid Hatsune Miku que l’on voit partout depuis notre arrivée. Je ne suis pas totalement tombé sous les charme du jeu mais on insistera plus tard. Le soir nous retournerons pour la 4ème fois manger des okonomyakis au meilleur spot d’Hiroshima et la personne semble nous reconnaître car elle demande si on habite à Hiroshima. C’est là que tu te dis qu’on reste un peu longtemps au Japon ou alors que l’on mange trop souvent au même endroit… Peu importe car on s’est régalé une fois de plus et on espère qu’il sera encore là à notre prochain passage.

Test de notre future voiture.

Test de notre future voiture.

Le lendemain nous avons réservé pour une visite guidée du Mazda Museum ! Ce n’est pas une nouvelle passion pour les voitures qui nous a poussés à y aller mais le fait que nous allons pouvoir observer une chaîne de montage de voiture avec de vrais gens qui bossent dessus. La visite se fait en 1h30 avec un guide qui parle anglais, on sera une petite dizaine sur place. Le début est un peu décevant, on a 3 pauvres voitures que l’on peut observer, c’est limite mieux chez un concessionnaire… Puis l’on découvre le pont privé de Mazda, un des plus grands qui appartienne à une compagnie privée. On apercevra le port privé de Mazda et les logements privés Mazda ainsi que les parkings… Bref, vous l’aurez compris, la zone est immense, d’ailleurs on a pris un bus pour aller au musée. On pourra prendre en photo les premières voitures de la marque et saviez-vous que Mazda est le premier fabriquant japonais à avoir gagné les 24h du Mans ? Et bien moi non plus je ne le savais pas mais j’ai pu approcher la voiture qui a gagné le prix, et le moteur. On nous montrera aussi les futurs modèles et les objectifs qui se cachent sous le slogan « zoom zoom » (slogan ridicule et incompréhensible) : réduction de la consommation et de l’impact sur l’environnement. Un rapide exposé des différentes étapes de la conception d’un nouveau modèle nous sera proposé puis nous pourrons enfin voir cette grande chaîne de montage ! La chaîne date des années 60 et les gens sont bien en train de monter des voitures, aucun doute là-dessus ! Nous sommes étonnés par le nombre de tâches encore faites à la main, nous ne verrons qu’un robot qui s’occupait de préparer les pare-brises en fait. La taille de la chaîne et la rapidité avec laquelle les gens travaillent étaient assez impressionnantes… Le final c’est les voitures qui sont soulevées puis transportées sur une autre portion de chaîne. Alors ce n’était pas l’activité du siècle mais vu que c’est gratuit, que c’est en anglais et que maintenant j’ai envie d’acheter une Mazda, on peut dire que c’est validé.

Nous repartirons ensuite sur Tokyo pour y retrouver la première salle dans laquelle j’ai pu jouer à Pop’n Music en 2009 ! Rien n’a changé, ni la salle ni la borne…

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 05 – 22 – Japon (Hiroshima)

Vous aimerez aussi...

9 réponses

  1. maud dit :

    PU****arrêtez, les Oko… machin ça donne trop envi 😉

  2. Jug dit :

    C’est cette usine qui a une chaîne de montage longue de 7 km don vous nous parliez ?

  3. Jug dit :

    Fait c…r
    C’est clair ça donne envie mais impossible de trouver un resto qui fait des okonomyakis sur Toulouse 🙁

  4. Math dit :

    En fait, qu’est ce que c’est ces Okomachins… car à voir on dirait un beau vomis ? :o)

  5. Haazheel dit :

    Maud > Faut venir les goûter ici alors !

    Jug > Oui c’est bien celle là ! Tu m’étonnes pour les okonomyaki, on va en manger pleins histoire de faire des réserves 😉

    Math > L’aspect est une pu bizarre mais c’est super bon ! C’est une sorte d’omellette fourre-tout (un mélange entre omelette et pizza en fait) Mais c’est la sauce qui fait tout : un mélange de vinaigre de saké, de miel et de purée de légumes.

  6. Lionel dit :

    Bonne question de Math, je n’osais pas la poser 🙂

  7. Haazheel dit :

    Fallait oser 😉 C’est tellement bon qu’on ne fait plus attention à l’aspect nous 🙂

  8. Lestat dit :

    Ben il s’agit de la Mazda 787B a moteur rotatif! Victoire historique au Mans!! fait trop bizarre que vous alliez dans un musée pour les voitures. 😉

  9. Haazheel dit :

    Haa mais tu parles du moteur à pistons rotatifs (type moteur Wankel) ? Celui que Mazda a été le premier à proposer sur une voiture de série en 1967 sur la cosmo ? Ben évidemment qu’on s’intéresse à ça nous :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.