Agence HaazTour2013 – 1 au 11 mai 2013

2013 - 05 - 01
On repart pour un tour mais pendant la Golden Week…

La Golden Week… On pourra dire qu’elle aura monopolisé du temps et de l’organisation cette semaine… Un week-end de 3 jours suivi d’un autre de 4 jours, pas étonnant que des musées ferment leurs portes ou que les hôtels soient complets. On avait essayé de tout prévoir, les logements étaient réservés des mois à l’avance et on avait tenté de mettre des choses faisables sur les jours fériés mais il nous restait un gros point noir : les déplacements ! Il est impossible de réserver sans activer son JR Pass, nous avons donc foncé à la gare pour tenter de réserver nos trains pour tout le séjour et… Aucun souci ! Mis à part qu’on s’est planté d’un jour pour nos 2 pass (on payera donc un trajet de plus par étourderie), on a réussi à tout réserver sans soucis, on peut vous assurer qu’on était super soulagé pour débuter avec notre « nouveau groupe ».

Best spot ever !

Best spot ever !

Le parcours ressemblait grandement au précédent sauf que nous avions mis Osaka (à l’époque on ne connaissait pas du tout) à la place de Kanazawa. On est donc pas mal rôdé sur Kyoto où l’on retournera dans la même maison qu’en 2009. On retournera à notre spot secret où manger de très bons udons puis on se fera l’intégrale d’Inari et ses milliers de toriis (on finira la nuit et on y trouvera un superbe lieu avec des tas de toriis éparpillés et un cheval). Il y aura quelques ratés au démarrage avec des recherches de restaurant qui n’en finissaient pas, on s’est amélioré par la suite. Le temple d’argent a beaucoup plu et même plus que ce pavillon d’Or que l’on verra en arrivant 2 minutes avant la fin des entrées. Et nous irons découvrir avec eux la forêt de bambous d’Arashiyama. Quelle bonne surprise ! Alors qu’on est en pleine Golden Week, on a réussi à trouver des lieux sans personne du tout avec des jardins de mousse (Gio-ji) à tomber par terre ! On a aussi pu voir Okochi Sanso, la maison privée de l’acteur japonais Okochi Denjiro (une star du cinéma muet japonais) et c’était… wow ! La journée a été vraiment géniale et pour le coup nous avons tout découvert avec nos amis, on a eu du bol car en redescendant, nous trouverons une bonne foule bien dense… Je ne sais pas pourquoi il ne vont pas vers les temples en hauteur, mais nous on a adoré se retrouver seuls dans des lieux aussi beaux ! Le soir nous terminerons par des yakitoris dans le même restaurant qu’en 2009 ! On se retrouvera à discuter avec un couple et leur gamin… Le père était un peu bourré (il le reconnaîtra quand il aura les larmes aux yeux en recevant une de nos cartes de visites) et le fils me parlait comme si j’étais japonais, je repartirai avec une grue en papier et en ayant vu son train et sa chambre en vidéo au moins 4 fois d’affilée…

Le lendemain nous repartons sur Nara où nous découvrons du monde qui se presse dans les expositions temporaires (une heure de queue)… On fera l’impasse et on sera étonné par les daims qui vont fuir les touristes ! Ils refusaient les gâteaux et restaient affalés visiblement gavés au maximum… Le nombre de visiteurs a eu raison de leur appétit, pas grave pour nous, on montre notre « jardin secret » gratuit et on visite celui juste à côté, le jardin Isuien. La vue du haut des 3 collines fait son petit effet et on les laissera découvrir le Bouddha du Tōdai-ji. On se termine la journée par la tour de Kyoto et les fameux butaman de la gare.

A Hiroshima, c’est un retour en 2009 encore une fois et la petite dame qui nous accueille est toujours aussi marrante, il fallait la voir nous remercier d’être revenus ! Premier ryokan pour nos invités, ce n’est pas le plus impressionnant mais la dame est tellement gentille qu’on ne pourra qu’y revenir. Et coup de chance pour nous, nous arrivons pour le dernier jour du festival des fleurs ! La grande rue devant le parc de la paix est bloquée, des centaines de danseurs défilent devant nous, tout est réglé à la japonaise et nous on en profite un maximum ! On retournera avec eux dans le musée et on se demandera bien pourquoi… Difficile de supporter les histoires de l’audio-guide, c’était… ouch ! A la sortie on croisera des personnes qui pleurent, pas étonnant vu ce qu’on y découvre… La fin de journée est plus joyeuse avec un très bon curry et du baseball (merci Yann pour le safari). Le lendemain matin nous allons avoir un coup de chance en se trompant de tram, on va pouvoir retourner au temple que notre guide nous avait fait découvrir !!! On a pu le parcourir en entier et voir le point de vue tout en haut, on était ravi de pouvoir partager ce lieu. La suite c’est Miyajima avec les toriis dans l’eau, la recherche des petites bonhommes rigolos, le téléphérique et le point de vue depuis l’arrivée (que j’avais raté jusque là car on montait à pied). On refait notre petit tour qu’on maîtrise de mieux en mieux, c’est marrant de voir que les gens ne s’attardent pas sur les mêmes choses ou lieux d’ailleurs.

Le meilleur Ryokan d'Osaka.

Le meilleur Ryokan d’Osaka.

Direction Osaka où l’on découvre le meilleur ryokan de la ville : Nakazono Ryokan ! C’est grand, c’est beau et les gens sont adorables ! On est très heureux d’être aussi bien tombé, nos invités auront eu leur super ryokan et le petit déjeuner japonais comme prévu. On leur fera découvrir ce qu’Angelo nous avait montré : téléphérique, temples sans touristes, etc… On ira se perdre des heures dans Den-den town : quand je dis des heures ce n’est pas une image… On a passé presque 4 heures à chasser les figurines et croyez-le ou non mais je crois que j’avais ma dose (oui même moi j’ai des limites). Nous aurons aussi l’occasion de goûter le célèbre Fugu (le truc qui peut être mortel si c’est mal préparé) : c’est bon mais pas non plus exceptionnel, mais on voulait le faire avant de quitter le Japon. Nous les laisserons visiter l’aquarium et au retour sur Tokyo : le Mont Fuji se laisse voir !

Nous irons également à Nikko où je resterai surpris par la décoration des temples, c’est très différent de ce qu’on a pu voir jusqu’ici et la forêt est magistrale ! Nous retrouverons notre ami le chat qui n’a pas bougé de place ainsi que les 3 singes (qui sont décidément petits). De retour à Asakusa (où certains vont aller prendre un bain avec des yakuzas) et fin de journée à Abayou (Akihabara) pour tenter de trouver une figurine « Olive et Tom »… Peine perdu, c’est trop vieux, plus personne n’en vend. Ça n’empêchera pas nos amis de repartir avec une quantité de goodies hallucinante ! Je ne pensais pas qu’on pouvait ramener autant de choses. Puis viendra le dernier repas dans un yakiniku ! De la bonne viande sur un barbecue, on s’est fait péter l’estomac !

Et voilà, c’est terminé pour les visites, on espère avoir assuré en tant que guide. Nous on a été super content une fois de plus et ça fait bizarre de se dire qu’on ne va plus voir personne d’ici décembre…

La totalité des photos est disponible sur Picasa :

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Jug dit :

    De voir toute ces choses que nous n’avons pas vu donnés énormément envie de revenir !!
    C’est justifie, après il nous reste Osaka, le nord, le sud, la forêt de bambou, les rizières, les ryokan…

  2. Guillaume from Bordeaux dit :

    Énorme la photo de cette foret, il manque plus qu’un cerf blanc et on est dans Princesse Mononoké 🙂
    Toujours aussi beau! Profitez bien…

  3. Haazheel dit :

    Jug > Et encore on a raté tellement de choses nous aussi… Y a trop de choses à voir !

    Guillaume from Bordeaux > Effectivement ça y ressemble ! Mais la vraie forêt de Mononoke existe au japon ! On n’aura pas pu y aller malheureusement mais on reviendra pour la voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.