Yamagata – 26 octobre 2017

Avant de filer plus au nord, on avait bien envie de se faire un petit retour aux sources.

Ce fut notre premier ryokan (le top du logement que vous pouvez faire, une auberge japonaise traditionnelle) au Japon et même si on a pu faire mieux depuis, on a un certain attachement à cette ville. Du coup, armés de notre JR Pass, on peut facilement rejoindre la ville avec un premier trajet de plusieurs heures… qui va passer comme une lettre à la poste. Il faut reconnaître l’extrême qualité du service, sa ponctualité et il est toujours aussi impressionnant de voir la façon dont tout se déroule de manière fluide : la queue pour aller jusqu’au quai, la queue pour entrer dans le train (chacun devant sa porte bien aligné et, attention, personne ne double!), la queue pour aller fumer, la queue pour… oui bon vous avez compris les gens sont respectueux et aiment faire la queue.

On dépile notre liste de choses à manger, aujourd’hui les sobas froides à tremper dans… je sais pas quoi mais c’était un délice cette sauce, y avait un truc bizarre que j’ai identifié comme du natto mais je peux me planter, j’ai également mélangé un œuf sans savoir si c’était la bonne façon de faire. M’en fout au final j’ai adoré et personne m’a vu. Comme on connais le chemin, on va tranquille à pied (dans mes souvenirs c’était plus près de la gare) et on est accueillis par mamie Ryokan. On peut apercevoir papy Ryokan qui accuse son âge… Un fauteuil roulant, une sorte de perfusion et un appareil pour taper émettre les syllabes et se faire comprendre… Mince on était un peu triste de voir ce si gentil papy comme cela, lui qui avait été si content de nous aligner les 2 phrases en français qu’il connaissait et qui avait refusé que l’on retourne à la gare à pied… Il ne nous sera pas non plus possible de manger sur place, Mamie Ryokan semble gérer tout ça seule aujourd’hui, dommage mais on peut la comprendre. On aura une nouvelle chambre (je n’avais pas réalisé non plus la taille du bâtiment et le nombre de places) et on retrouvera le soir notre premier bain chaud !

Sans plan particulier on décide de faire notre pèlerinage quadri-annuel à Yamadera au temple Risshaku-ji. Comme le temps est superbe, on a un peu plus de monde, la plupart des petits vieux qui montent à force de volonté les 1000 marches ! La forêt autour commence à prendre des teintes rougeâtres, pas encore totalement rouge comme sur les photos mais on s’en approche. On sera surpris de voir le temple en bas ouvert mais la partie avec la statue sombre n’est pas accessible (on nous avais dit que le temple n’ouvrait que tous les 50 ans en 2013). Ascension réussie sans aucun soucis, on profite de la superbe vue sur la vallée, des arbres immenses et des statues et des hommages aux défunts qui parsèment le sentier. Pas le temps de savourer une petite glace en face de la gare, le train ne passe que toutes les heures et on se dit qu’on pourrait se tenter le Zao onsen…

Pas de chance… le Zao Onsen ferme vers 17h et nous n’aurons jamais le temps d’y arriver en bus, un peu déçus on va aller se balader dans Yamagata vers le château pour découvrir qu’on est en automne… Cette information n’est pas surprenante mais à 17h ici que se passe-t-il ? Et bien il fait nuit ! Nos organismes sont convaincu qu’il est 23h donc on lutte contre le sommeil et on va se forcer à rejoindre un parc situé à 3 km. Parc que l’on ne trouvera pas, soit il était fermé et donc inaccessible soit on est aveugles. De retour à proximité de la gare, on fera un petit passage dans un izakaya : un peu cher pour manger, on se contentera d’une bonne bière et d’une spécialité locale. Pas mauvais mais pas foufou, on se fait bénir en sortant (en émettant une étincelle sur une pierre au dessus de notre épaule droite) et on se rabat sur un restaurant chinois avec gyoza et dumplings pour finir rassasiés.

De retour à la maison, on se prélasse quelques minutes dans le bain mais on manque encore d’entraînement pour y tenir longtemps… C’est la fin de cette séquence nostalgie, demain il est grand temps de partir à l’aventure vers le grand nord : Hokkaido on arrive !

Lien vers les photos : 2017 – 10 – 26 – Japon (Yamagata)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.