Trinidad – 29 au 31 mars 2017

3 nuits au même endroit ça sera notre record sur Cuba et c’est à Trinidad.

Premier trajet en bus et nous nous débrouillons pour rejoindre notre casa. Pas si difficile vu qu’on a seulement 400 mètres à parcourir. Premier contact avec Trinidad : les routes pavées… enfin pas les jolis pavés de chez nous, les routes pavées qui font plus penser au seigneur des anneaux. On croise des chevaux, pas beaucoup de voitures et on se rend compte qu’on pourrait presque se croire dans un petit village d’Amérique du sud qui serait resté bloqué il y a des dizaines d’années en arrière. On arrive enfin à notre logement, en espérant bien tomber, vu qu’on va y passer 3 jours. Et on sera gâté ! On est dans ce que j’imaginais d’une casa et on est accueillis comme des membres de la famille par Yuriana et sa mère Martha, une petite mamie super énergique et marrante.

On va pouvoir peaufiner un peu notre espagnol car on nous parle lentement et on nous aide à trouver nos mots. Après avoir rempli le traditionnel cahier (à destination des inspecteurs du gouvernement), on se fait expliquer tout ce qu’on peut faire et on décide de choisir un taxi pour Topes de Collantes (la partie montagne), de délaisser à priori la partie plage et d’aller se débrouiller seuls dans la partie visite de la ville. Programme classique de 3 jours dans le coin malgré la petitesse du centre ville. On va aller faire nos premiers repérages d’églises, ancienne maison de gouverneur et galerie d’art, on s’écarte un peu pour passer dans le quartier un peu plus populaire avec des casas pas finies, des gens un peu plus pauvre voire… ben très pauvre hein… On prendra de la hauteur sur une colline pour voir la ville, la mer pas très loin et les montagnes de l’autre côté, décidément il me plaît bien ce petit coin ! En plus on bouffe super bien et on a réussi à dégotter un ou 2 endroits pas trop chers ce qui fait qu’en arrivant tôt on se régale et on évite l’heure de queue que certains vont devoir faire ! On aura aussi le droit au meilleur poulet de l’île et c’est celui que prépare Yuriana ! Quand on vous dit qu’on est bien tombés !

La journée à Topes de Collantes va aussi nous montrer qu’on a de la chance (outre le fait qu’on part « souvent » en vacances et qu’on est à Cuba là mais passons…). On trouvait le prix un peu cher (45 CUC) mais on apprendra que d’autres ont payé 50. On a cru comprendre qu’on pouvait prendre le temps que l’on voulait donc on va débuter pas la plus connues des randonnées du coin : Salto del Calburni Nous descendrons en une heure jusqu’à la piscine naturelle (superbe) et la cascade, toute la marche était au milieu de la forêt bien ombragée et même s’il y avait un peu de touristes ce n’était pas l’autoroute. La récompense en bas vaut le coup, on se posera un moment pour profiter de la vue, on recroisera des gens qu’on avait vus à La Havane dans notre première casa (on pense tous faire super original mais en vrai on fait les mêmes circuits…) Et nous repartirons pour enchaîner 2 autres randonnées avec un joli total de plus de 5 heures de marche sur la journée ! On trouvera de superbes bambous sur notre chemin et pas un seul touriste ! On a bien crapahuté, on a adoré le coin et on a pu en faire un maximum sur la journée… Bien crevés mais bien contents d’avoir pu y aller !

Le lendemain c’est glandouille, on revisite le centre puis on décide de prendre un bus pas trop cher pour rejoindre la Playa Anton. On va se faire 45 minutes de marche le long de la mer et, comme si c’était nécessaire, on va avoir la confirmation que la plage, c’est pas pour nous… Je sais pas j’ai du mal avec le concept de cul sur une serviette à même le sable sans mojitos ni rien d’autre, mais juste là pour … cuire ! Parce que vu comment ça tape on est plus proche de la cuisson que du bronzage. Bref chacun ses passions et nous on repart manger à la Bojita, profiter du concert et jeter des regards attendris à la vingtaine de noobs qui sont arrivés trop tard et vont poireauter le temps qu’on finisse notre kilo de plat de pâtes.

Et puis comme on n’a pas été assez forts dedans nos têtes, on a cédé et on a pris de la langouste… Oui bon ok c’est bon mais ça vaut pas certains plats préparés par certaines de nos voisines toulousaines hein ! C’est sûr que comme c’était accompagné d’un rhum de Cuba y avait quand même un peu de concurrence…

Bref on a adoré Trinidad. C’est sûr qu’on n’y passerais pas non plus 15 jours mais les petites rues nous sont devenues familières et on a trouvé notre famille d’adoption chez Yuriana !

Liens vers les photos :
2017 – 03 – 29 – Cuba (Trinidad)
2017 – 03 – 30 – Cuba (Trinidad)
2017 – 03 – 31 – Cuba (Trinidad)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.