Les merveilleux retours de voyage

2014 - 10 - 09

Cela fait donc pile 8 mois sans aucune nouvelle sur ce blog.

Je m’étais presque habitué à vous raconter nos journées sans interruption. Du coup je suppose que pas mal de monde a fini de venir vérifier la présence de nouveaux message et que nous sommes entre gens de très bonne compagnies. Car oui, sachez-le, des gens n’utilisent ni les flux RSS ni les réseau sociaux et vont donc consulter des site à intervalles réguliers : bienvenu en 2014.

  • Précision avant lecture

Je me suis souvent dit « vas-y écrit un post pour ceci ou cela » sur ce qui s’est passé juste avant de rentrer, les semaines du retour puis la « reprise » mais je ne m’y suis jamais mis… Plus le temps passait et moins je voyais l’utilité et surtout il est assez simple d’écrire à l’autre bout du monde en sachant qu’on ne croisera personne qui aura lu ce que l’on a écrit. Du coup quoique vous puissiez lire ici, ne vous sentez pas visé, vous personnellement, j’écris tout ça en décalé histoire de garder trace de ce dont je me rappelle de cette année 2014.

  • Juste avant

Juste avant de rentrer, il y a eu une période « marrante ». C’était celle où l’on recevait un paquet de mail qui insistaient sur « Alors ça y est, c’est bientôt fini ! ». On ne doute pas que personne ne souhaitait l’arrêt de notre voyage par méchanceté ou jalousie mais le nombre de fois où on a pu lire des phrases comme « Retour à la vrai vie » ou « Terminé la glandouille » ou « Va falloir bosser un peu » m’a étonné. Déjà je n’avais pas l’impression de ne pas avoir une « vraie » vie pendant cette année. Nous avions une vie différente c’est sûr et objectivement elle a été bien plus riche et palpitante que celle que vous avez eu (ou celle que l’a on retrouvé). Et puis nous avions pas mal changé durant cette année, du coup notre grille de lecture des événements ou de ce qui avait de l’importance avait changé mais comment partager ceci avec « vous » alias « Ceux qui ne sont pas parti ».

  • Les « gens »
Dat Arc-en-ciel

Dat Arc-en-ciel

Chose marrante, toutes les personnes que l’on connaissait (famille ou amis) bien voire très bien, toutes ces personnes n’ont pas fait ou vécu cette expérience. Nous allions rentrer et nous étions excités mais on avait aussi la sensation que nous étions plus proches des autres voyageurs que nous pouvions croiser que « des gens ». Ceci ne diminuait en rien l’excitation du retour mais nous étions quand même tristes et dépités lorsqu’on a fait nos sacs pour la dernière fois et que nous avons pris notre dernier vol. A notre arrivée, nous avons eu de la chance d’être accueilli et hébergé à pas mal d’endroits (on revenait en plein hiver et période de fêtes) et les premières questions/réactions sur les premières semaines ont été les mêmes et voici le best-of des phrases que vous entendrez en revenant d’un long voyage :

– Alors ça y est c’est fini les vacances ? Pas trop dur le retour ?
– Déjà revenu ? C’est passé super vite
– Oh ben nous rien de nouveau, ha si on a acheté un aspirateur d’appoint (ok celle-là je l’invente)
– Alors c’est quoi le pays que vous avez préféré ?
– Et la bouffe c’est laquelle la meilleure ?

On se plie de bonne grâce et on arrive même à optimiser nos réponses et puis on a traversé quelques semaines en profitant des repas de fête, des retrouvailles avec la famille, etc…

  • Retour difficile ?

Alors en ce qui me concerne les premiers temps ont été marqués par des levés vers 3h30 du matin et des phases de profondes envies de dormir dès 15h/16h… J’étais donc super pas intéressant le soir venu mais bon… Ce petit décalage aura quand même duré plus d’un mois mais m’aura permis de commencer à préparer les recherches pour un appart/voiture/déménagement. La chose qui va s’avérer un peu plus compliquée est le fait que, comme prévu, j’avais « changé » : en mieux ou en moins bien à la limite peu importe mais « les gens » eux n’avaient pas changé. Pas facile de trouver un équilibre et de ne pas avoir envie de repartir mais on savait qu’on ne continuerait pas ce voyage toute notre vie donc on a pris le taureau par les cornes et on a repris des étapes pour se poser quelque part. Pas vraiment encore de retour, plus vraiment en voyage, on mettra plusieurs mois à réellement défaire nos sacs et encore plus longtemps à ouvrir nos cartons après le déménagement.

J’avais pris un mois de « pause » avant de reprendre le boulot et je pense que c’était une très bonne idée. C’est une chose de revoir nos amis en petit comité mais retrouver un gros paquet de gens, pour la plupart juste des collègues et reprendre son boulot, c’était la prochaine étape.

  • La reprise.

Au bout d’un mois, nous n’étions déjà plus des objets de curiosité, tout le monde trouvait notre présence normale et on ne nous parlait presque plus de notre expérience… Là il faut bien vous dire que ça fait bizarre car j’ai bien du mal à imaginer sur quoi l’attention des gens pourrait se porter me concernant si ce n’est pas sur cette année ? Il faut bien vous dire que si vous n’avez ressenti aucun intérêt ni compréhension (voire même l’envie de faire comme nous) et bien je pense que vous ne vous intéresserez à « rien ou presque » de ce que je pourrais faire : cette année est le truc le plus génial que je ne ferai jamais ! Parfois c’était un peu décevant et j’étais un peu déprimé de voir que « tout » redevenait trop vite comme « avant ». Sauf que pour « les gens », il n’y avait pas d’avant ni d’après, la vie avait continué sans vague… Il fallait bien se rendre à l’évidence, le soucis ne venait pas « des gens » mais de moi… Et puis avec cet état d’esprit il a fallu reprendre le boulot. Là tout le monde se montrait presque plus concerné par cette étape car le boulot c’est quelque chose de concret alors qu’un an loin de tout reste assez abstrait pour mal mal de gens. Sur cette reprise, pas grand chose à dire c’est comme vous pouvez l’imaginer : pas intéressant.

  • Rio ? Oui bonne idée.

La reprise se passe tellement bien que je repars à Rio de Janeiro en mars… Oui oui je suis reparti 2 semaines au Brésil après seulement un mois de « vraie vie ». Les raisons étaient assez simples, ne me sentant pas bien et ayant eu une prise de conscience en achetant un « balai » au supermarché, j’ai décidé que non, c’était beaucoup trop tôt pour en revenir à ça. Du coup pif-pam-poum, je me suis pris un billet mais seul pour ce voyage car Yann avait d’autres choses à régler sur place. J’espère écrire un retour sur ce petit séjour chez Simon et Adriana qui auront pris une bonne part de ma remise sur pied à cette période là.

  • Fin de l’état de grâce
Sortie sur Guzet

Sortie sur Guzet

Au bout de quelques mois c’est définitivement terminé, nous ne sommes plus du tout l’objet d’attention et pour « les gens » on peut dire que ce voyage fait partie du passé… Pas pour moi et pourtant il va bien falloir trouver des « trucs » à faire pour s’occuper. J’en profite pour remercier « les gens » qui nous ont changé les idées (sans le savoir peut-être) et aussi remercier ceux qui nous ont aidé à déménager ! Je peux vous dire maintenant (ok on est en octobre) qu’on est super bien installé, que l’appartement nous plaît (enfin !) et qu’on ne pense pas déménager rapidement (joie chez ceux qui ont aidé à porter ma borne d’arcade). Du coup il a bien fallu passer à d’autres occupations et n’en déplaise à certains, les jeux vidéo sont un bon moyen de ne pas broyer du noir. Mais vu que ça ne suffisait pas, j’ai pu retrouver les joies du sport et de la course à pied (peut-être un futur article d’ailleurs car ce n’est pas rien de faire un petit triathlon ou de courir 2h50 pour s’entraîner je crois).

  • Et vous repartez bientôt ?

LA question qui visiblement intéresse pas mal de monde et la réponse est : pas pour le moment ! Moi je ne suis pas encore avec cette « envie » de repartir, j’essaye de retrouver un rythme et l’envie de faire des choses sans trouver tout chiant et ennuyeux (oui je ne pense pas avoir eu un esprit des plus fun récemment) mais je progresse. Par contre, je ne suis plus chroniqueur pour Mygmusique (qui a d’ailleurs fermé ses portes). J’ai bien essayé de faire quelques concerts mais l’envie n’est plus là pour le moment. Du coup le prochain voyage n’est absolument pas planifié, j’ai du mal à trouvé la motivation pour partir « seulement 3 semaines »… Un ou 2 mois me semble un minimum maintenant… Merde j’ai des goûts de luxe on dirait. Par contre je suis déçu ! On ne vous a pas donné envie de partir ou quoi ? Mes articles n’étaient pas assez bien ? Non parce que personne n’a parlé de faire comme nous ou alors j’ai raté l’information… Allez franchement vous ne le regretterez pas, c’était épique.

  • Ce post est beaucoup trop long
La fiiiiiiiibreeee !

La fiiiiiiiibreeee !

A force de laisser passer les temps, je ne voyais pas comment reprendre l’écriture de trucs ici mais je me suis amusé à parcourir de « vieux » articles et c’est amusant donc autant laisser une trace de cette année 2014 (qui franchement sera bien loin de la carrure de 2013). Du coup je me dis que cet article résume et clôture cette période et que je vais pouvoir reprendre des publications plus « normales ». J’aimerais beaucoup produire quelques vidéos du voyage mais je ne promets rien (je n’ai jamais fait le film de notre séjour en Chine de 2008…), je termine donc par des remerciements à ceux/celles qui ont tout lu jusqu’ici, un immense merci à ceux qui ont lu nos articles sur 2013 (je vous promets que je vous suis reconnaissant un truc de fou et que voilà… merci !), merci à ceux qui ont été là depuis notre retour (et merde à ceux/celles qui ne l’ont pas été), merci aux enfants de nous rappeler qu’on devient vieux et que putain ça fait chier, merci à Orange pour avoir installé la fibre dans notre immeuble, merci à ceux/celles qui sont jaloux de nous (vous avez raison et il faut que vous poussiez la jalousie à partir un an vous aussi) et puis… MERCI A CELUI/CELLE QUI LIT CA !

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Fabys dit :

    Aaaaah bin tu vois autant j’ai loupé à peu près tous les posts de votre année épique, autant le post de retour je suis dessus !

    Pour l’instant je suis surtout jaloux de la fibre :/

  2. Anonyme dit :

    Émouvant cet article
    Honnêtement (il me semble vous l’avoir déjà dit) ça donne envie de partir… Ou pas
    Car oui vous étiez mal au retour, très mal, personnellement ça m’as refroidis
    J’ai vécu ce retour en métropole et ce décalage avec la vie « réelle » il y a 13 ans mais j’avait un avantage sur toi/vous: j’ai ramené un souvenir 🙂
    Et puis en un an sur la réunion (ok c’est un petit caillou, pas un continent entier !) j’en était arrive à cette conclusion: c’est super, je suis en vacances en permanence, tous les jours des trucs fabuleux a faire mais… C’est pas ça la vraie vie… Trop vieux pour mon âge peut être ?

    Ah ça on s’est senti impuissant à vous remonter le moral, inintéressant au quotidien et lourdaud avec nos questions je te confirme !

    Je dirais même que ce fut la période la plus difficile à soutenir de votre voyage 🙂
    On avait envie de s’excuser d’être si médiocre 🙂

    Mais vous avoir avec nous a été moins frustrant, on avait l’impression de vous soutenir, de ne pas vous laisser de côté

    Merci de nous avoir fait rêver, merci de nous avoir fait découvrir le Japon (j’adore découvrir mais c’est le seul pays où j’ai vraiment envie de retourner)
    Merci de nous maintenir dans notre envie de voyager même si c’est différent de la votre(en WE visiblement ce sont des vacances de pauvres :p)
    Allé, on est la, pour les voyages super (on va quand en Indonésie ou voir les requins baleines ou se faire le Kilimandjaro) ou pour les plans foireux (25 km à courir sur la neige, planifier des soirées sc2 ratés, se perdre dans l’Ariège en voiture,…)

    Par contre franchement pour les concerts tu abuses

  3. h dit :

    Et avec la fibre le mal est arrivé … Starcraft (et peut être popcorn time aussi).

    Tu n’as pas raconté la maj de ton galaxy avec la rom Cyanogen je suis déçue 😉 c’était pas mal comme retour à la vie réelle 😀

  4. Haazheel dit :

    Ha mais oui c’est vrai ! Tu vois j’ai mis trop longtemps à écrire cet article et j’ai oublié cet épisode 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.