Katoomba – 8 et 9 novembre 2013

2013 - 11 - 09

On est parti le premier jour sur la gauche, il était normal de partir ensuite à droite.

C’est de bon matin que nous partons en espérant ne pas avoir trop de monde (on est samedi) et il n’y aura quasiment personne ! On a donc pu descendre les Giant Starway pour rejoindre la forêt et y passer notre journée. Cette fois-ci on a déjà nos casque sur les oreilles, de l’eau en grande quantité et même un bon repas (on n’est pas mal niveau organisation à force). La marche est toujours aussi facile et même si on n’a pas des points de vue aussi beaux que la vielle, on profite des Katoomba falls (un peu à sec à cette saison) et de cette rain forest. On se fera notre petit repas en mode papies sur une table à l’ombre des eucalyptus et au son des cigales (saloperies !) avant de partir voir le Scenic World. C’est une sorte de musée sur l’exploitation des mines mais aussi un parcours surélevé avec des tas d’explications et anecdotes sur cette forêt.

On aura pu voir le train à touristes (une inclinaison de 52° le bestiau ! Faut se tenir dedans visiblement) qui emprunte la même voie que celle qu’utilisait les chariots remplis de charbon à l’époque ! Il y a des photographies du tout début de l’exploitation où l’on peut voir que les gens se posaient moins de questions sur la conservation de la forêt. Puis en se baladant on tombera sur l’oiseau lyre : un frimeur avec des plumes qui grattent tout le temps le sol et chante en imitant les autres oiseaux… de là à dire qu’il se fout de leur gueule… On va donc faire comme les 4 autres touristes et se coller autour de lui pour le photographier et l’écouter tenter d’amadouer la femelle (mais il va échouer sur ce coup). Les histoires sur la forêt sont très intéressantes : la façon dont elles s’est régénérée après l’arrêt des exploitations, les souches d’arbres immenses après avoir été foudroyées, les reste de poulies, chariots, etc… qui témoignent de l’activité. On y passera plus temps que prévu du coup mais on ne remontera pas en train ou en téléphérique mais à pied ! Et on ne va pas regretter ce choix car on aurait manqué le visage de la sorcière et encore d’autres points de vue depuis le haut des falaises.

Mort de faim sûrement

Mort de faim sûrement

Le soir nous tombons sur une brochure parlant des Jenolan Caves. On cherche un peu sur Internet et ça semble pas mal du tout, on réserve nos billets à 22h pour le lendemain matin vu qu’on a parcouru presque la totalité des chemins les plus connus à Katoomba (il en reste plein dans les Blue Moutains par contre). Nous nous pointons donc ne pensant pas une seule seconde que nous sommes les seuls clients de la journée ! On aura donc notre chauffeuse de bus privé qui nous accueille par le salut traditionnel australien « Hey boys, how are you today ? ». La première fois on était un peu surpris mais les gens sont beaucoup plus accueillants et on ne se contente pas de dire bonjour mais évidement il est de bon ton de répondre « pretty good and you ? ».

Alors les Jenolan Caves c’est super connu… Ok moi non plus je ne connaissais pas mais c’est une des plus vieilles grottes au monde (340 millions d’années) et ce sont parmi les plus belles du monde (comme d’habitude quoi). Il y a un grand nombre de grottes en fait mais nous avons décidé de ne faire que la Lucas Cave qui est la plus connue et la plus grande. Par contre pas de visite libre ici et c’est pour préserver la grotte. Les gens ne respectant pas les consignes de ne pas toucher la roche, on est obligé d’être accompagné d’un guide et notre visite est limitée dans le temps. On va donc marcher environ 1h30 avec notre groupe composé d’adultes mais aussi du pire ennemi pour une visite guidée : d’enfants ! Alors on adore vos enfants (mais si promis les gens) mais quand un ou 2 décident qu’ils en ont marre de la visite et ce au bout de 3 minutes… et qu’ils se mettent à brailler… Je me demande encore pourquoi les parents ne les ont pas balancé dans un des trous ou dans la rivière souterraine. Je ne vois aucune explication rationnelle mais peu importe, si vous avez des enfants, déposez les à la consigne avant de faire des visites guidées si c’est possible. Revenons à la grotte qui est effectivement grande avec un joli panel de formations et de cristaux mais le point d’orgue reste la cathédrale !

La plus grande pièce (54m de haut) abrite un orgue, l’autel, un clocher, etc… bref la totalité d’une vraie cathédrale en pierre. C’est beau, c’est superbement éclairé et mis en scène. On aura aussi les anecdotes sur les premiers touristes qui venaient ici : 7 heures d’exploration avec le sac dans la main droite, la corde dans la main gauche et la bougie dans le… dans la bouche pardon !

En sortant nous avons le droit de voir Devil’s Coachhouse (où un mec bourré à entendu le chariot du diable…) et la Nettle Cave qui est une immense cave avec 2 ouvertures sur l’extérieur. Encore un joli parcours avec des explications en français (très bon audioguide pour le coup). Et puis nous repartons non sans nous être arrêtés pour voir nos premiers kangourous ! Voilà ça c’est fait, on devra revenir pour les koalas par contre.

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 11 – 07 – Australie (Katoomba)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.