Dionysos @ Odyssud – Blagnac – 18.09.2009

Dionysos1253643446

L’ouragan Dionysos qui revient sur Toulouse ? Et en version acoustique dans la salle d’Odyssud à Blagnac ? Et vous avez raté cette date ? Ne lisez pas la suite, vous allez regretter de ne pas avoir fait le déplacement…

La date est complète ce qui constitue la seule excuse valable pour ne pas avoir été présent ce vendredi soir. Mais avant de parler de l’évènement, il fallait passer par la case première partie et c’est Rodolphe Testut que je recroise pour la troisième fois sur Toulouse. En solo ce soir, il vient défendre son album avec des titres comme « Tu n’as rien laissé » ou « La fiancée du chercheur d’or ». Mais je ne suis à aucun moment rentré dans le set et c’est avec détachement que j’attends la fin.

Tout le public est assis confortablement, les essais lumières réveillent déjà l’assistance lorsqu’elle aperçoit les 3 horloges et les instruments sur scène, puis 8 personnes prennent possession de la scène et c’est parti pour Le concert de cette année ! Giant Mathias fera son entrée à travers le public en portant une horloge coucou et les premiers accords de « Le jour le plus froid du monde » résonnent enfin… Je reconnais humblement avoir douté avant ce moment de la manière dont la tournée précédente allait être transformée pour fonctionner en acoustique. La disparition des guitares électriques et l’apparition d’une batterie casserole pouvait aussi faire douter… Et puis on plonge les oreilles en avant dans un nouvel univers : la mécanique du cœur est bien huilée mais elle a subi un lifting magistral. Là où l’on se faisait renverser par l’énergie d’un Mathias sautillant et d’un groupe déchainé, on est passé à un volcan au bord de l’éruption mais tout en retenue. Les nouvelles orchestrations déstabilisent un peu puis l’on découvre des petites retouches, des tonalités nouvelles… et on prend son pied !

Lorsque retentissent les premières notes de « Song for Jedi », le corps se surprend à vouloir sauter, mais non : pas ce soir. Et il fallait tout le talent de ce groupe pour canaliser le public qui aurait sans aucun remord démonté les sièges de la salle. Mais cette date sera aussi l’occasion de gagner (comme tous les soir mais peu importe) le concours du plus grand, du plus gigantesque concours de… chuchotement de « Ta gueule le chat ! » ! Même le public se doit de jouer le jeu de la version acoustique ce soir et en cadeau, Mathias viendra terminer la chanson habillé en… chat !

2 heures de concert ! Pas moins et des détours vers les « vieux » album avec le retour de « Don Diego 2000 » et de « Coccinelle » pour combler un public qui finit évidemment debout en offrant une ovation au meilleur groupe de France ! Au chapitre des bizarreries, il faudra rajouter les stylophoniste, les joueurs de Yukubidon, les clochettes, le piano taille Mathias, les nombreux moments où le seul accompagnement sera les voix des 8 musiciens et un slam silencieux en marchant de la part de notre trublion préféré… Fin de la soirée sur un petit air d’harmonica comme il se doit.

Alors Dionysos en acoustique c’était mémorable ? Eh bien tout simplement l’occasion d’écouter les titres sans transpirer, de redécouvrir des morceaux qui font partie de notre culture maintenant mais surtout l’impression d’avoir pu voir un nouveau spectacle des plus réussi … Le meilleur concert de Dionysos ? Comme à chaque fois la réponse est oui… jusqu’à la prochaine fois !!!

Merci à Marie-Ange Bleucitron ! Merci à Lionel pour les photos

 

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Gtonico dit :

    O_o Un fan de Dionysos :D.

    Je l’aime ce groupe, encore jamais vu en concert, un jour peut être ;).

  2. Haazheel dit :

    Si tu peux, regarde le DVD « Monster in Live »… tu auras une petite idée de la qualité du groupe sur scène ! C’est énorme 🙂

  3. Gtonico dit :

    Ah ! Mais c’est que je l’ai déja ! :p

    Je suis assez jeune mais je connais Dionysos depuis que je suis encore plus jeune ahah ^^’.

    J’ai le Dvd Monster in live, juste énorme avec la symphonietta ainsi que le Dvd du live Whatever the Weather fort sympas aussi.

    J’avais aussi quelques uns de leurs albums mais j’ai décidé de les revendres très récemment, non pas que je n’aime plus mais que je préfère, quit à écouter du Dionysos, regarder justement les Dvds :p.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.