Tokyo Decadance @ Le Bikini – Toulouse – 02.05.2009

tokyodecadance

Tokyo Decadance au Bikini à Toulouse ! Le dress code a le mérite de donner une idée de ce que va être la soirée : gothic, lolita, fetish, drag queen, etc… Et en invité sur cette date : Punish Yourself !

La soirée ne débute que vers 22 heure et le public a suivi en grande majorité le dress code. On croisera des lolitas en tenue très légère, pas mal de gothic, peu de drag queen et quelques personnes peintes en vert (Punish Yourself étant de la partie). Gadget est déjà sur scène, le rock post-punk teinté de gothic a un peu de mal à réunir le public et la courte durée du set (environ 30 minutes) ne sera pas là pour les aider. J’ai en tout cas bien apprécié ce groupe qui me fera penser par moment aux célèbre Smashink Pumpkins.

A ce moment de la soirée, je me dis que l’essentiel du spectacle est pour le
moment dans le public (allez voir les photos pour vous faire une idée) mais c’est oublier l’arrivée de Kokusyoku Sumire.
Le groupe composé de 2 chanteuses : Yuka et Sachi, qui sont respectivement accordéoniste et violoniste, le groupe arrive sur scène en robes dorées, telles 2 poupées de porcelaine. L’air me semble connu malgré les paroles en japonais… Et oui c’est bien Carmen (« L’amour est un oiseau rebelle ») qui sera suivi de… « Au clair de la lune » et voir des clubbers, gothic, lolita, … reprendre cet air c’est priceless ! Le ton sarcastique et les petits mots en français finiront d’attirer la sympathie du public et beaucoup de monde ira à leur rencontre durant la soirée pour repartir avec une photo.

Royal Cabaret prend la relève avec une chanteuse qui prendra de nombreuses poses suggestives, ce qui aura pour effet de subjuguer les premiers rangs ! La musique est … étrange et malgré les quelques échanges en anglais/français approximatifs, je ne suis pas convaincu… Il est conseillé d’écouter avant de découvrir en concert je pense.

3 performers arrivent ensuite vêtus en hôtesses de l’air et c’est parti pour plus d’une heure de délire halluciné !!! Un des 3 performers a une des plus belles voix qu’il m’ait été donné d’entendre : tout simplement incroyable et certainement un chanteur d’opéra (non ?). Puis viendra une longue heure de Djs ! Je dis longue pour moi, mais à voir le public je suis bien le seul à me plaindre ! Les gens dansent dans tout le Bikini ! Une femme panthère tout de cuir vêtue viendra danser sur les balcons en compagnie d’un cosplayer dolls. Retour sur scène, pose suggestive et un public qui n’attendait que cela. A noter la présence d’un… truc qui circulera sur échasses dans le public : bluffant et flippant.

Et enfin les stars toulousaines sont là : Punish Yourself. Le groupe cyber-punk fluo est venu mettre le feu au Bikini et son public est bien présent au vu des pogos et du bordel général. Des lasers verts séparent le groupe du public et, à défaut d’être un adepte du style de musique, j’avoue avoir été impressionné par le spectacle qui m’a été offert ! Face à un déchaînement pareil, difficile de rester stoïque et de ne pas comprendre le succès du groupe. Une méchante claque pour ce qui clôture ma soirée, je laisse un public de connaisseur apprécier les Djs et surtout terminer vers 5 heures du matin…

Merci à Mathieu ! Merci à Quentin pour les photos ! Merci à Yann !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.