Taipei – 26 octobre 2018

Dans la famille Asie, je demande… Taïwan !

Je pense que 90 % des personnes quand j’écris ceci sont encore à penser qu’on est parti en Thaïlande ou en Corée du sud… Et je ne me moquerai même pas car clairement la première fois que j’ai entendu parler de Taïwan comme destination j’ai juste imaginé visiter des usines (paye ton cliché de gars qui a 40 ans…). Le temps est passé et de rencontre en rencontre, la hype est montée et 2018 sera l’année où nous allons partir vers l’inconnu en bravant tous les dangers !

Pour la postérité je dirais que le plus grave accident de train depuis les années 90 a eu lieu quelques jours avant notre décollage et qu’un tremblement de terre a été ressenti 2 jours avant… Mais ceci n’est pas si grave car j’ai réussi à dormir dans l’avion ce qui fait que nous avons pu nous balader à pied dans Taipei en suivant un itinéraire plus ou moins clair (en tout cas merci le podcast Sur les routes de l’Asie). Mais avant cela merci Taïwan ! En moins de 10 minutes à l’aéroport, on a une carte SIM dans notre tél, de la data en illimité pour moins de 1€ par jour et une carte pour le métro/bus/7eleven !!! On a plus qu’à prendre le MRT (le métro) et poser nos sacs à l’hôtel.

Évidemment avec le net c’est assez facile de s’organiser et on part pour une petite ballade (qui comme on a l’habitude va se finir par presque 10km de marche et super mal aux jambes). Première destination, le plus vieux temple de Taipei : Lungshan temple. Le toit est un tout petit peu chargé avec pas mal de dragons, de divinités, de… trucs et bien colorés ! C’est visuellement super sympa même si on n’y connaît rien mais la surprise viendra surtout du monde qui circule et qui a l’air de prier, faire ses trucs : beaucoup de monde avec de l’encens mais aussi des personnes qui jouent avec 2 demi-lunes en les lançant par terre (ça permet d’obtenir une réponse d’un dieu et comme on se fait pas trop chier ici, on peut relancer plusieurs fois pour avoir une réponse qui correspond plus à nos envies). L’ambiance est réellement agréable, personne ne s’occupe de nous et tout le monde vient faire son truc dans ce temple à la fois bouddhiste et taoïste, c’est vraiment à la taïwanaise !

On poursuit par une petite ballade dans un « night market » mais de jour… c’est vachement moins animé pour le coup puis on rejoint le quartier des jeunes cools : Ximen. Là on est clairement revenu dans certains quartiers du japon, y a du kawaï, y a une publicité géante pour RDR2 (vous avez lu R2D2 avouez-le!) et même un Uniqlo !!! L’occasion est trop belle pour acheter ce tee-shirt Stacraft 2 (la passion ne meurt jamais). On poursuit notre parcours vers Dalongdong Baoan temple et Confucius Temple. Les 2 ont des styles très différents et on se fait notre petite dose de temple « chinois » mais là où on était pas prêts c’est le « cinéma4D » avec Confucius… On n’était pas prêts…

Comme on n’est pas encore fatigué, je trouve que le plus vieil hôtel de Taipei n’est pas si loin donc on ne prendra pas de transport en commun… Après quelques errances, on monte enfin sur un pontet j’essaye de ne pas perde mon audition quand Yann attire mon attention sur la droite… Alors oui je l’avais raté elle là… La petite plus grande construction d’architecture chinoise du monde… Le Grand hotel ! Il a été construit par Chiang Kai-Chek qui trouvait que sa nouvelle capitale manquait de logement pour les dignitaires et que, il se pourrait que finalement ça devienne compliqué de défoncer Mao pour reprendre la Chine… Donc oui on va construire des centaines de chambres et puis dans quelques années ça fera la joie des tours operator chinois. Nous on était content, on a pu rentrer dedans et puis nous diriger vers notre premier night market taïwanais officiel !

On a pris le plus grand histoire de bien nous achever physiquement : Shuilin night market. Alors sur le papier j’avais compris qu’il y aurait des stands de bouffe et que les gens mangent en marchant… C’est ça mais avec quelques petites nuances : déjà c’est immense ! On a marché 2 ou 3 heures dedans et je sais pas si on est passé partout. Ensuite on s’est pointé avant 18h (y a night dans le nom je rappelle) mais c’était blindé (enfin je trouvais ça blindé sur le moment). Au premier stand, je vois une queue de 30 personnes, je me dis « putain c’est le meilleur stand du marché, on fait la queue ! ». Et on se retrouve avec un gros morceau de poulet frit ! En vrai c’était bon mais on a bien fait de n’en prendre qu’un pour 2… et là on a mis le pied dans l’engrenage ! Tous les mètres (c’est la taille d’un stand), il y a du monde, y a de quoi bouffer de tout, c’est pas cher (généralement un truc coûte 100NT$ donc 3 €), on va manger une sorte de buns croquant avec de la viande trop bon !!! (20 minutes de queue) puis une saucisse de porc dans une saucisse de riz (40 minutes de queues), des pieds de champignons (15 minutes de queues) et j’en oublie.

Dans les très très très bonnes surprises, tout est propre. Alors ce n’est pas immaculé hein, on est des milliers à marcher et bouffer mais globalement c’est propre. Y a des poubelles bien placées (généralement tu finis ta dernière bouchée, y a la poubelle et tu achètes un autre truc) et ça ne sent pas mauvais… Ho mais attendez… Mais cette odeur c’est… ho… Je vous en parle plus tard mais je sais pourquoi Taïwan est encore indépendant, ils ont une arme de défense totalement déroutante et en plus…  ils sont capables d’en manger !

Lien vers les photos : 2018 – 10 – 26 – Taïwan (Taipei)

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. MALGOIRE dit :

    Les commentaires très bien comme d habitude c est bien de nous faire vivre vos voyages amicalement JP

  2. Haazheel dit :

    Merci de passer lire tout ceci ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.