Parc de Miguasha – 23 et 24 juin 2018

On est loin de Québec, il va falloir faire un peu plus de route sur quelques jours.

Moins d’une semaine pour rejoindre Montréal et en chemin on va passer du temps à Québec. Du coup on va enchaîner sur 2 jours environ 6 heures de voitures. On en profitera pour faire un arrêt le premier jour au village de Paspébiac et le lendemain dans un parc (je sais c’est pas surprenant) qui a une particularité comparée à tous les autres voire un truc unique au monde !

Est-ce que vous avez déjà goûté de la morue séchée ? Bon ben c’est pas grave si ce n’est pas le cas parce que ce n’est pas super bon… On a pu tester ici à Paspébiac car c’est un ancien village très important pour la pêche à la morue. Le port est encore actif mais une partie a été aménagée en village musée et l’on a pu visiter tout ça en étant les seuls touristes de la matinée on dirait. On débute par un film un peu louche avec des images superposées racontant les origines du lieu, les périodes fastes de pêches, la fabrication de grands bateaux destinés à traverser l’atlantique… Le tout sur l’écran le plus grand que j’ai jamais vu et dans une qualité de film plus que discutable… Il faudrait le refilmer en 4K pour l’année prochaine, les gens. On est un peu déçus par l’entrepôt Lebouthillier car, même si la battisse est immense et est l’un des plus grands édifices en bois d’Amérique du Nord, il n’y a pas énormément de choses à y voir et personne pour les explications. On déambule un peu mais on ne peux pas monter dans les étages voir où était mises à sécher les morues et on ressort pour rejoindre un autre bâtiment où là une personne va s’occuper de nous.

On nous explique la fabrication des bateaux qui servaient à la pêches à la morue, il y a même une version réduite pour voir les différentes parties et la manière de rendre tout ça étanche. Le papy qui a construit ce modèle passe encore parfois et a vécu à la grande époque. Notre hôte nous explique la vie dans le coin, nous montre les poutres où l’on peut encore voir des inscriptions faites par les ouvriers (soit la date de mise à l’eau d’un bateau, soit des dates de décès ou tout autre évènement). Dernier bâtiment avec le père du guide précédent qui va nous forger un clou carré (je l’ai chez moi si vous voulez la preuve) et nous conter la vie des forgerons. Au final pas la meilleure visite de l’univers mais on a a appris des trucs, on a croisé des gens passionnés et on est repartis avec un clou carré !

On fera un stop au musée de la Gaspésie qui raconte l’histoire des acadiens dont j’ignorais absolument tout ! Vous connaissiez vous le Grand Dérangement ? Et bien non ce n’est pas quand on nettoie son appartement au printemps, ce sont les anglais qui ont dégagé tous les habitants vers 1750 et tout ce bordel ne sera pas réglé avant la fin du 18e siècle. On aura aussi une superbe exposition photo avec des danseurs de pow-wow.

Le lendemain c’est de nouveau un parc mais c’est celui qui abrite un site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco ! La falaise fossilifère de Miguasha est accessible (on s’y promène à pied sans soucis) et elle abrite encore des fossiles qui sont découverts au fur et à mesure de l’érosion de la falaise. Et nous pourrons admirer le seul spécimen complet d’Elpistostege watsoni… Mais si, vous savez, les poissons qui ont vécu il y a 380 millions d’années et qui seraient les plus proches des tétrapodes ce qui en ferait le lien entre les poissons et eux. Le spécimen complet a été découvert il y a quelques années seulement et un scientifique lui a consacré sa vie et a écrit des centaines de pages à son sujet. Le reste du musée est super intéressant avec une collection impressionnante de fossiles en exposition. On fera également la petite randonnée d’une heure mais clairement le gros point fort est la partie musée et on était super contents d’avoir eu la chance de s’arrêter ici !

Le soir, vu que c’est la fête de la Saint-Jean et que c’est un peu la fête au Québec, on décide d’aller voir ça… Bon ben on finira dans un tout petit village avec effectivement un feu de la Saint Jean mais à peine une centaine de personnes et plutôt une ambiance fête de village.

Liens vers les photos :
2018 – 06 – 23 – Canada (Paspébiac)
2018 – 06 – 24 – Canada (Parc de Miguasha)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.