C’est mon deuxième marathon et c’était à Paris

Déjà 2 ans que j’ai effectué mon premier marathon, il était plus que temps de remettre ça.

C’était à La Rochelle et je terminais en un peu moins de 3h45, c’était il y a 2 ans… Depuis j’ai continué à m’entraîner et il était temps de se fixer un joli challenge : le marathon de Paris en 2018.

Je vous préviens, le post risque d’être long donc je vais mettre un petit résumé pour ceux que mes activités sportives n’intéressent pas : j’ai terminé le marathon de Paris le 08 avril 2018 avec un temps de 3 heures 33 minutes et 34 secondes.

  • Tel Goku avec Tortue Géniale : entraînement de malade !

Un plan d’entraînement de 12 semaines élaboré par un gourou moustachu, me voilà lancé avec environ 80 à 100 km d’entraînements par semaine. Un seul petit raté à cause d’une fièvre de quelques jours mais sinon je m’y suis tenu. Si je devais noter quelques souvenirs ici pour quand je serai vieux, je me noterai de me méfier des 4×4000 le samedi (dur dur) suivi de 2h45 de course le dimanche (Fatality). Je retiendrai que les 2x10km sont quand même plus faciles à 2 que tout seul et qu’ils sont passés sans soucis. Je tenterai de me souvenir aussi que c’est l’année où j’ai dû acheter une lampe pour partir de nuit le matin. Je me souviens aussi de la dernière séance avec des 1000 où j’étais tellement bien et facile que je me suis étonné… 3’40 sur le dernier et 3’50 sur les 4 premiers en mode détente.

Comme la dernière fois pour les amateurs, voici le plan et mes temps durant cette préparation : 2018 – Plan Marathon 3h23 – Paris.

On est autour de 860km sur 12 semaines (début le 15 janvier), on est pas mal ! Voici à quoi à ressemblait ma vie depuis quelques temps :

Et on peut voir que je n’ai pas chômé si on regarde les 12 deniers mois :

Alors tout ça pour un objectif officiel de 3h23 ! Et… raté !

  • What happens ?

Pourtant tout se passait comme prévu, on avait logé sur Paris, on n’a pas eu de soucis de transport malgré les grèves, on avait bien mangé, bien dormi et j’étais en forme ! On part sur les Champs-Élysées avec Quentin (qui ne m’a lâché qu’au bout de 3km à une allure bien trop rapide), et à partir de là je profite du paysage tout en étant étonné de voir ma moyenne sur les kilomètres qui défilent ! Aucune douleur, le souffle super fluide, une foulée sans taper des pieds… J’ai même imaginé passer sous les 3h20 quand j’ai été rejoint par Jean-Mi au km19 ! Alors j’ai du m’enflammer un peu trop (mes 5 kms les plus rapides sont entre le km15 et le km20) et ce qui arrive souvent … Au km28, je fatigue, au km29 j’ai mal aux pieds et aux jambes… aux km30 je commence à me dire que 3h23 c’est bien finalement puis j’ai souffert pendant 12 km ! Heureusement que Jean-Michel était là, j’en ai chié comme jamais et je comprends que cela semble étrange à certains de se « faire mal » comme ça mais ce n’était pas le plan de départ je rappelle.

  • Déçu mais bon c’est pas de la merde quand même !

Grosse déception car à partir de là et malgré un soutien sans faille, impossible de me relancer et quand ça ne veut pas… ça ne veut pas… Je dois même avouer que j’ai raté tout le parcours une fois les bords de Seine rejoints… Je n’ai pas vu Notre Dame, je n’ai pas vu le château de Vincennes… Juste mes pieds et la ligne verte que je suivais. Au final je termine mon marathon après avoir vu une hécatombe de coureurs assez impressionnante à partir du km30 : des gens avec des crampes, des gens qui finissent en boitant, en marchant et d’autres gérés par la Croix rouge (couverture de survie et oxygène). Globalement le marathon de Paris est assez sympa, je me serais bien passé de la bosse vers le km33 franchement et aussi des passages sous les ponts de la Seine mais sinon il y avait du monde pour nous encourager et on a eu un super temps.

Au final j’explose mon record mais je suis évidemment déçu car je suis convaincu que je pouvais faire mieux ! C’est frustrant après autant d’entraînement mais cela ne m’a pas dégoûté et je compte bien améliorer ce temps dès que possible.

EDIT : Après quelques jours, je suis de plus en plus content de mon temps et de l’avoir fait ! Je réalise quand même que ce n’est pas rien et que je me suis investi tout en prenant du plaisir et, sans vouloir paraitre prétentieux, suis assez fier de moi finalement 🙂

J’ai quand même eu mon diplôme :

5854ème coureurs sur 42484 :

Le détails tous les 5 km :

  • Vidéos et photos

Si vous êtes encore en train de lire c’est que vous avez un peu de temps devant vous donc voici une vidéo du marathon (je n’y suis pas) :

 

Et un lien pour jouer à « Où est-il ? Dans quel état est-il ? (Ma tête sur la vidéo de mon arrivée va vous étonner !!!) : Où est Haazhel ?

Et enfin le lien vers les « photos »: Photos Marathon 2018

  • Les remerciements :

Un merci à Jean-Luc qui m’a concocté cette petite préparation et qui reste en soutien quoi qu’il arrive. Mais surtout encore merci pour le semi-marathon de Blagnac, le fait de pouvoir courir ensemble sur un semi me semblait du domaine de l’impossible à mon arrivée dans le groupe. Un très bon souvenir de cette préparation et j’espère que ça ne sera pas la dernière fois que l’on mouillera le maillot ensemble !

Un merci à Jean-Michel qui est venu m’accompagner alors qu’il n’était pas inscrit au marathon ! Il m’aura récupéré en forme et m’aura vu sombrer mais heureusement qu’il était là ! Sans lui pas sûr que j’aurais trouvé le mental pour terminer. Un des meilleurs moments de la journée a été de pouvoir courir ensemble sur cette course ! Merci encore !

Un merci à David ! Mon « coach du dimanche » et ceci ne veut pas dire qu’il n’est pas important dans ma préparation ! On aura passé beaucoup d’heures ensemble sur nos sorties longues alors qu’il prépare encore un 100 km ! Je t’avoue que j’aurais voulu revenir avec un meilleur résultat mais on aura l’occasion de refaire des séances j’en suis certain !

Un merci à Renaud qui est venu très tôt un samedi matin sous la pluie pour faire 2 fois 10 km avec une côté fêlée ! On est des grands malades quand même et encore merci pour les séances en ta compagnie.

Plus généralement, un merci à toutes et tous avec qui je partage mes entraînements dans le Groupe JLD au CA Balma ! J’aurais dû faire mieux, ce n’est pas passé mais je vous garantie que je ne laisserai pas mon record là ou il est !

Et un merci spécial à vous qui m’avez encouragé (liste non exhaustive) : Adeline, Agathe, Alexis ,Amélie, Aurélie, Caroline, Christian, Christian, Christophe, Corinne, Daniel, David, Dorian, Faustine, Franck, Gérard, Guya, Hichem, Isabelle, Jean-Louis, Jean-Luc, Jean-Michel, Julia, Lionel, Maman, Maud, Michel, Nabil, Pascale, Philippe, Pierre, Quentin, Raphaëlle, Renaud, Sébastien, Solal, Sonia, Stéphane, Sylvie, Yann, Yann !

J’avoue avoir eu encore une fois les larmes au yeux à la fin par frustration mais aussi parce que j’en ai tellement chié…

Pour la postérité, mes temps à chaque km :

1 4:38.2
2 4:39.6
3 4:42.1
4 4:41.7
5 4:47.7
6 4:43.2
7 4:40.9
8 4:53.6
9 4:39.8
10 4:49.6
11 4:35.7
12 4:44.2
13 4:32.4
14 4:35.0
15 4:45.6
16 4:31.7
17 4:40.1
18 4:31.7
19 4:36.3
20 4:25.9
21 4:27.1
22 4:33.4
23 4:47.5
24 4:37.3
25 4:27.4
26 4:46.6
27 4:59.1
28 4:49.5
29 4:54.4
30 5:06.0
31 5:01.5
32 4:59.9
33 5:17.6
34 6:09.9
35 5:27.9
36 5:26.3
37 5:42.7
38 5:45.7
39 5:35.3
40 6:00.1
41 5:58.7
42 6:04.0
43 4:27.9

Le résumé :

  • Marathon (42,195 km)

08/04/2018 : Marathon (Paris) 03:33:34
29/11/2015 : Marathon (La Rochelle) 03:44:20

  • Semi-marathon (21,1 km)

11/03/2018 : Blagnac : 01:35:48
01/10/2017 : Tournefeuille : 01:38:46
08/03/2015 : Blagnac : 01:49:08
21/09/2008 : Toulouse : 01:55:12
02/03/2008 : Blagnac 01:53:07
16/09/2007 : Toulouse : 02:11:25

  • 10 km

10/12/2017 : La ronde de Ramonville (Ramonville) : 42:38
17/09/2017 : 10 km (Toulouse) : 42:53
07/07/2017 : La corrida pédestre (Toulouse) : 48:44
21/05/2017 : Boucle du cœur (Labège) : 42:52
12/03/2017 : 10 km (Blagnac) : 45:12
26/02/2017 : 10 km (L’Union) : 46:07
05/02/2017 : 10km (Escalquens) : 45:48
09/10/2016 : Ballade de la Saune (Quint-Fonsegrives) : 48:52
17/05/2015 : Boucle du cœur (Labège) : 44:54
22/03/2015 : 10 km (Auch) : 42:54
22/02/2015 : 10 km (L’Union) : 45:54
08/02/2015 : 10km (Escalquens) : 48:18
14/12/2014 : La ronde de Ramonville (Ramonville) : 47:54
25/11/2014 : La Valtoulousaine (Toulouse) : 01:01:14
13/10/2014 : Boucle de Fenouillet (Fenouillet) : 52:39
07/10/2014 : Courir pour une cause (Auch) : 49:00
01/05/2011 : 10km (Balma) : 50:12
05/09/2010 : Boulevard des Colomiers (Colomiers) : 49:32
07/03/2010 : 10km (Blagnac) : 45:22
13/12/2009 : Ronde du feu (Ramonville) : 46:45
19/04/2009 : SATUC (Toulouse) : 48:07
23/11/2008 : Course du Confluent (Portet sur Garonne) : 46:41
19/10/2008 : Stade toulousain (Toulouse) : 45:58
13/04/2008 : SATUC (Toulouse) : 46:18
16/12/2007 : Ronde du feu (Ramonville) : 48:08
18/11/2007 : Course du Confluent (Portet sur Garonne) : 50:07
21/10/2007 : Stade toulousain (Toulouse) : 51:39
23/09/2007 : SATUC (Toulouse) : 50:14
17/12/2006 : Ronde du feu (Ramonville) : 51:14
22/10/2006 : Stade toulousain (Toulouse) : 53:57
24/09/2006 : SATUC (Toulouse) : 55:09
07/07/2006 : Corrida AGF (Toulouse) : 55:06

  • 5 km

15/02/2015 : Relais de l’Hers (Fonbeauzard) : 23:04
14/02/2010 : Relais de l’Hers (Aucamville) : 22:30

23/04/2006 : Course de l’espace (Toulouse) : 25:28

  • Autres

15/10/2017 : 15 km – San Sebastian : 01:10:29
11/06/2017 : 17 km (830 D+) – Trail de Payssas (Cagire) : 02:28:33
19/02/2017 : 23 km – Tara Muret Trail (Muret) : 02:10:27
24/01/2016 : 8,5 km – Cross régionaux (Colomiers) : 39:52
18/01/2015 : 12 km – La Romeufontaine (Font-Romeu) : 01:25:46
23/12/2014 : 8,5 km – La Corrida de Noël (Toulouse) : 47:53
19/10/2014 : 21,8 km – Run and Bike (Pechabou) : 01:59:27
21/09/2014 : 750 m/23km/5 km – Triathlon S Equipe (Toulouse) : 20:26/58:54/33:11
25/10/2012 : 17,2 km – VO2 Trail (Millau) – 02:21:12
23/01/2010 : 14 km – Trail Blanch (Plateau de Beille) : 02:28:25
03/01/2008 : 14,2 km – Ronde Givrée (Castres) : 01:10:11

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.