Yokohama – 15 novembre 2017

Encore un rituel et la passe de 3 avec le légendaire David Michaud, un petit jeune qu’on avait lancé en 2009.

David Michaud pour les plus jeunes d’entre vous, c’est un peu l’ancien ichibanjapan à l’époque où les blogs étaient à la mode et où le Japon avait moins de 10 millions de visiteurs par an. Comme on connaît absolument tout à Tokyo, on a décidé d’aller visiter sa ville d’adoption Yokohama, une petite ville proche de Tokyo qui compte à peine 3 ou 4 millions d’habitants, j’espère qu’on va trouver des choses à voir et à faire.

Avant d’entamer notre safari avec David, on a la chance de tomber sur une cérémonie shinto avec des gens qui amènent des branches avec du papier blanc autour, qui vont prier et qui vont boire du thé devant les prêtres à grosses chaussures noires et chapeau ridicule. Puis quelques mètres plus loin, un temple bouddhiste avec une cérémonie où un prêtre brûle des papier pendant qu’un autre récite des prières au rythme d’un tambour joué par un troisième larron. On n’a pas fait exprès mais on a vu tout ça en moins d’une heure, c’est aussi ça l’organisation à l’arrache.

11h il est temps de retrouver notre papy du Japon que l’on va surnommé pour changer le Al Capone de Yokohama ! Depuis le temps qu’il a lancé les safaris les choses ont bien évolué (et les tarifs aussi mais bon la dépense vaut toujours le coup on valide). On va être avec un autre couple qui vient de Saint-Gaudens… Le monde est petit tout ça. Premier trajet en bateau où l’on pourra observer les tours et la zone portuaire et avoir nos premiers cours d’histoire sur Yokohama. En vrac : la ville a pris super cher avec le tremblement de terre de 1923 et les nombreux incendies, la ville accueille aujourd’hui encore des immense paquebot dont le Queen Elizabeth, de nombreux étrangers habitaient ici (en 1923 ils ont décidé de rentrer chez eux évidemment vu que tout été pété) mais on trouve encore des maisons refaites dans le style européen ce qui donne un charme particulier à la ville. Notre guide connaît son affaire évidemment, on va aller visiter un paquebot qui a eu plusieurs vies et qui a été construit à Yokohama. On se ballade dans la salle des machines, on peut toucher un peu à tout, visiter les chambres (je vous déconseille la 3ème classe), voir la chambre dans laquelle Charlie Chaplin a voyagé. On remonte sur le pont et David nous demande « Personne n’est cardiaque c’est sûr hein ? » on a à peine le temps de répondre et… Faudra aller sur place pour savoir ce qui se passe mais effectivement faut pas être cardiaque !

On repart pour aller déguster de succulents ramens (qui est pas loin de devenir mon plat préféré de l’univers) où l’on verra les rôtis de porc préparés sur place ! C’était un délice ! Après avoir vu les reste d’une usine où l’on fabriquait des briques (alors fausse bonne idée car ça résiste pas super aux séismes), on va aller dans le petit café où on va manger un dessert. Un très bon dessert sur lequel une petite poule en plastique chiera un jaune d’oeuf ! C’était indispensable d’y aller rien que pour ça.

On enchaîne par un petit musée qui tourne autour d’un vieux bateau tout abîmé. Ce musée à la gloire des gardes côtes japonais revient sur un épisode qui m’a fait halluciner ! L’histoire date du début des années 2000, le bateau est déguisé en bateau de pêche mais il dispose de moteurs surpuissants et ne sert pas du tout à la pêche. Ce sont des sortes de James Bond nord coréens qui s’en servaient pour espionner le Japon… Début 2000… A l’intérieur un speedboat planqué, des armes et même une grosse tourelle pour attaquer ! On a pu voir un film qui montre comment le bateau a été arrêté et ça a viré chocolat rapidement ! Les nord coréens ont simulé un soucis genre « heu oui non là on peut pas s’arrêter on a un soucis », puis après des tirs de sommation à l’avant, les japonais décident de viser les moteurs et l’on peut voir les énormes impacts de balles ! Là les nord coréens ont riposté avec des AK47 !!! Cette histoire m’a fait halluciner, je ne pensais sincèrement pas que l’espionnage se faisait encore avec des faux bateaux et un scénario digne d’un film.

Un petit café plus tard on finit sur l’avancée au tunnel de StarWars (nom non officiel) après avoir tenté d’apercevoir la silhouette du Mont Fuji (qui se fera discrète mais on l’aura vu). La vue de nuit avec la grande roue et les différents éclairages était pas mal du tout.

Parcours de nuit dans le très grand quartier chinois (enfin taïwanais) car c’est le second plus grand au monde ! On mange encore des trucs supers bons, on passe dans quelques temples, on profite des conseils du photographe pour tenter de faire de jolies prises de vues et on va terminer par une petite guiness dans un bar super sympa ! On aura 2 mecs complètement « happy » à côté de nous qui vont taper la discute avec nous.

Fin de ce safari, on doit valider une fois de plus la formule mais dépêchez-vous de réserver, la demande est plus forte que l’offre ! Merci encore à David pour toutes les anecdotes, explications historiques et pour son implication !

Lien vers les photos : 2017 – 11 – 15 – Japon (Yokohama)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.