Semporna – 7 et 8 octobre 2013

2013 - 10 - 08

Que pouvait-il nous arriver de mieux en plongée ? Hein ?

Nous avions réservé 3 jours de plongée et nous avions commencé par ce qui est le meilleur spot dans le coin : Sipadan. La suite était plutôt là comme un bonus et je pensais sincèrement en profiter pour tenter d’améliorer ma façon de nager et d’économiser l’air… Sur notre première plongée nous aurons quand même la joie de chercher les petites bêtes : en gros cela consiste à regarder partout si un petit truc rigolo s’y cache et notre divemaster est assez doué ! On pourra donc voir pour la première fois un electric fire clam… Une espèce de mollusque qui fait comme un éclair électrique sous l’eau, je ne sais pas à quoi ça lui sert mais c’était super joli à voir. On aura aussi des crevettes lilliputiennes et il fallait être à 1 cm pour les apercevoir. La plongée était bien, aucun doute là-dessus mais on avait vu mieux hier donc c’était juste une très bonne plongée.

Nous nous voyons attribuer une mission pour la seconde plongée à « Drop off » (Nous sommes autour de l’île de Sibuan au fait) : nous devons chercher des crocodile fish et d’autres trucs planqués sous les coraux ! Je découvre des crabes super bizarres, ils sont avec de long bras terminés par de petite pince, sont tout fins et sont noirs et blancs. Pas facile à trouver et j’enchaîne sur un butterfly fish ! Nous nous mettons donc tous les 5 à la chasse aux poissons et autres. Tous la tête en bas, on scrute quand même de temps en temps le Deep Blue c’est-à-dire vers le large en espérant voir un « gros » truc… Mais rien… Non décidément rien… Ha tient un bruit attire notre attention et visiblement le divemaster a vu quelque chose car il n’arrête pas de taper sur sa bouteille avec sa lampe-torche… Je lève les yeux…

Je… vois… un… putain… de… putain… de… gigantesque…REQUIN-BALEINE !!!

(Je vous laisse quelques minutes pour encaisser la nouvelle puis vous pouvez reprendre la lecture)

Content ?

Content ?

Suivi par une foule d’admiratrices composées de rémoras ! La scène va durer environ 10 secondes, il est au-dessus de nous donc entre 5 et 10 mètres de profondeur… Cela explique que nous ne l’ayons pas vu avant notre divemaster qui nous devançait… Il est arrivé par derrière, a poursuivi sa route tout droit, il a légèrement ouvert la bouche (ou alors il était en train de la refermer quand je lai vu). J’ai accéléré aussi vite que je pouvais pour tenter de le suivre mais ne verrai que sa queue disparaître… Voila c’était les 10 secondes les plus incroyables de nos vies de plongeurs et certainement une des journées qu’on n’oubliera jamais et avec lesquelles on va vous saouler… En remontant on constatera aux réactions autour qu’on est vraiment chanceux, certaines personnes iront jusqu’à nous insulter gentiment à cause de notre chance ! Nous avons donc vu un « bébé » d’environ 6 mètres et… ben je crois qu’on est méchamment content !

La dernière plongée se passera comme d’habitude (pour ici j’entends) avec des raies, un scorpion fish (pas facile à trouver), et surtout 2 pieuvres ! Je ne savais pas qu’elles changeaient si vite de couleur pour se camoufler sur les coraux ! C’était aussi un très bon moment et on terminera avec une blague de notre divemaster qui nous fera le signe pour montrer un requin-baleine derrière nous… On y aura tous cru mais non il faudra se contenter d’une seule fois pour aujourd’hui.

Le lendemain 3 plongées (on fatigue d’ailleurs) de prévues, tout se passera normalement avec un peu trop de courant sur la dernière. Ce n’est pas pour faire les blasés mais on a vu de belles choses mais rien de suffisamment impressionnant pour écrire des lignes. On sera quand même allé voir une épave qui a une particularité : une boîte aux lettres s’y trouve et elle fonctionne ! On y a trouvé une lettre (protégée bien entendu) et on nous a confirmé que de temps en temps un plongeur venait relever le courrier et le faisait parvenir ! On l’aurait su avant on vous aurait posté des cartes sous l’eau !

Fin de notre séjour sur Semporna, il est temps de reprendre une activité normale sauf que… Je ne sais plus si j’ai parlé du requin-baleine et des dizaines de requins ?

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 10 – 07 – Malaisie (Semporna)

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Math dit :

    Je ne sais quand même pas comment vous faites pour supporter toute cette pression, ces paysages, on vous force même à faire des plongées… Vous tenez le coup ?

  2. Quentin dit :

    Mettre la photo de yann juste après la description d’un requin baleine….
    C’est abuse !
    D’autant qu’agathe trouve qu’il a maigri 🙂

  3. Quentin dit :

    Au fait !
    On y croit pas a votre histoire de requin baleine, du Pipo, je ne veut plus en entendre parler !

  4. Haazheel dit :

    Math > Tout est question de mental, de volonté… Ce n’est pas facile tous les jours mais on s’accroche !

    Quentin > La photo de Yann est là pour montrer qu’il est content voyons ! Et évidemment cette histoire de requin baleine semble un peu limite… On aurait eu autant de chance que ça ? C’est possible ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.