Jiuzhaigou – 17 au 19 septembre 2013

2013 - 09 - 18

11 heures puis 11 heures puis 12 heures… Sur 3 jours…

Il y a des journées où l’on a tellement vu de choses que je pourrais écrire des pages sans problème, il y a des journées où on a vu des choses magnifiques mais difficile à décrire et puis il y a les journées où l’on se déplace… Et là nous avons un superbe programme sur 3 jours : un jour de bus, un jours de visite, un jour de bus pour revenir au point de départ. Dis comme ça on pourrait penser que faire 23 heures de bus au total pour seulement visiter pendant 11 heures de temps est un mauvais choix… Mais ça c’était avant d’être allé à Jiuzaigou car on va avoir du mal à ne pas se rouler par terrer de bonheur en criant « c’est trop beau ! C’est trop beau !!!! ». Mais avant d’en arriver à ce moment revenons sur ce trajet qui nous aura au moins permis de rencontrer quelqu’un !

Belinda est singapourienne, on a donc pu de suite lui dire qu’elle avait trop de chance d’avoir des food courts aussi bonnes ! Par contre elle considère qu’il n’y a rien à Singapour car il n’y a que des choses artificielles et aucun paysage magnifique… Elle parle anglais et chinois et voyage seule, du coup on discute pas mal et on va apprendre 2 choses intéressantes : la première est qu’on a une traductrice pour le lendemain et qu’elle est heureuse de nous aider sur la journée de demain, la seconde est qu’elle a entendu parler par une française d’un phénomène étrange en Europe : des gens venus d’Asie disparaissent et il y a du trafic humain… Heuu…. Alors je ne sais pas quelle folle venue de France a lancé ce genre de rumeur mais faut arrêter un peu ! Après les gens ils ne veulent plus venir chez nous… On lui a donc assuré que tout se passerait bien et qu’on pourrait l’aider au besoin quand elle voudrait venir. En dehors de nos discussions, la seule chose intéressante sera un bref arrêt pour voir des jeunes fille se faire prendre en photo avec des yaks. On apercevait aussi les guirlandes tibétaines (des prières non ?) car des tibétains habitent dans le quartier (il y a 9 villages dans la vallée). Après 11 heures de bus, on file se coucher car demain on se lève à 6h00 pour être parmi les premiers à l’entrée. On y retrouvera Belinda !

Bleu totalement naturel ?

Bleu totalement naturel ?

Il y a déjà pas mal de monde pour l’achat des tickets valables une seule journée (220 yuans par personne donc assez cher et il faut rajouter 90 pour le bus). On va se laisser guider par Belinda et heureusement car on n’aurait jamais vu autant de choses ! On débute par la droite de la vallée et la virgin forest et on est à 3000 mètres… et j’ai donc mal au crâne ! Heureusement que toute l’humanité n’est pas comme moi sinon on serait jamais monté plus haut… Sur le chemin en bus on a perçu les lacs, une rivière et on a déjà poussé notre premier « Ha oui quand même… ». En haut une vue superbe sur les montagnes et on part marcher pour descendre vers les premiers lacs ! Cette vallée en compte 114 qui proviennent du miroir brisé qu’un dieu avait offert à une déesse et je ne remets pas en doute cette version après avoir vu les lacs en question… Le chemin vers le Grass Lake et le Swan Lake est splendide, l’eau qui coule dans les rus est d’une transparence… mais alors transparente comme… Mmmm… comme la quantité d’intelligence dans une déclaration de Boutin ! C’est pour vous dire comme on voyait au travers ! Et puis nous arrivons au premier lac…

On aura notre « perfect reflection » et c’est assez troublant de voir le fond du lac tout en voyant les montagnes s’y refléter. En continuant on découvre le bleu des lacs qui est incompréhensible… quand on se rapproche c’est transparent et plus loin le bleu est magnifique, les couleurs sont surréalistes et je vous promets qu’on n’a pas joué avec photoshop ! Et aussi le Panda Lake… très grand, très bleu, très beau… Non mais je veux dire comment c’est possible d’avoir d’aussi beaux lacs et tous rassemblés avec une aussi belle vue et un air aussi pur et… Non mais c’était un truc de fou je vous jure ! Cette vallée c’est juste un paradis ! Même la mousse sur les rochers est plus verte et plus belle… Après ces moments de fou, je pensais qu’on avait vu les plus beaux lacs, les plus belles vues…et quand tu crois qu’y en a plus… et ben y en a encore !

Trop fier de cette photo.

Trop fier de cette photo.

Car ok les lacs sont juste les plus beaux de l’univers mais on ne pensait pas que sous les arbres et les buissons que l’on voyait plus bas se cachait… une rivière qui devient une cascade de fou ! Déjà l’amorce de la cascade est d’une beauté vraiment trop… belle ! Et on se posera quelques minutes pour regarder autour de nous mais quand on découvre la cascade alors qu’on ne s’attendait pas du tout à cela on est halluciné. On a tellement envie d’en profiter qu’on va expédier notre repas en moins de 30 minutes pour repartir marcher.

On ira finalement au long lake mais la vue était moins impressionnante à cause du vent qui faisait bouger l’eau et empêchait la réflexion des montagnes. Le matin il n’y a pas un mouvement (sauf des saloperies de canards) sur l’eau mais on savait que le soir on aurait plus de mal à profiter. On sera quand même obligé de reconnaître que le five color lake a quelque chose de troublant avec ses différentes couleurs et ce bleu foncé sorti de l’espace au milieu. On poursuivra le tiger lake puis les Shu Zheng waterfall et là on avait épuisé notre stock de superlatifs, on se contentait de baver devant le paysage et de mitrailler de photos et vidéos (pour la première fois j’ai vidé totalement la batterie de ma GoPro). On poursuivra à pied et j’aurai cette magnifique phrase « Ho ben à partir de maintenant même s’il pleut on s’en fout on a presque tout vu »… C’est malin de dire ça car 2 minutes après il s’est mis à tomber des trombes d’eau d’un seul coup ! On se réfugie dans un bus et l’arrêt suivant il ne pleut pas… On descend… Il se met à pleuvoir.. Ok ok on s’en va on a compris !

Fin de journée, on mange avec Belinda qui nous fait découvrir un hot pot non épicé (on met une soupe avec plein de gras au milieu et on mélange plein de trucs dedans) et Tito (une chinoise) qui nous a accompagné toute la journée. On a vu un des lieux les plus WTF de notre voyage et même s’il y avait trop de monde par moments, les paysages sont juste splendides… On ne regrette plus du tout les 11 heures de trajet ! On aura plus de mal avec les 12 heures de retour mais il y a eu un glissement de terrain… Et on était pas loin du tremblement de terre de 2008 ce qui nous a permis de constater les dégâts encore énormes et on est des années plus tard, on ne peut pas imaginer ce que cela a été sur place quand on voit l’état d’un pont ou des tunnels encore fermés. Après le trajet on file vite se coucher car demain est la journée où nous allons rencontrer Po qui est un maître de kung-fu !

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 09 – 17 – Chine (Jiuzhaigou)

Vous aimerez aussi...

5 réponses

  1. Quentin dit :

    Class les lacs
    Class la photo
    En effet impressionnant cette variété de couleurs dans l’eau
    Je vais aller essayer avec un miroir dans le jardin !
    Je ne vous ai pas bien reconnu avec le yak blanc ?

  2. Haazheel dit :

    C’était un truc de fou cette journée ! Les photos ne rendent pas bien alors je te laisse imaginer en « vrai » ! Et non on est pas monté sur le yak effectivement.

  3. Amelie & Mickael dit :

    Je serais bien tentée d’en voir un peu plus de photos de ce site, cela à l’air resplendissant !

  4. Haazheel dit :

    35 photos c’est pas mal déjà 😉 Et oui c’était excellent comme endroit ! Y aura des vidéos à mon retour 😉

  5. Math dit :

    Juste superbe, c’est clair !
    Ca me fait un peu penser à Plitvice en Croatie, t’avais fait ?
    https://www.google.fr/search?q=plitvice&espv=210&es_sm=93&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ei=xIKIUoXqOYWk0QWVrYHgBg&ved=0CAkQ_AUoAQ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.