Singapour – 01 septembre 2013

DSC02006

Aujourd’hui c’est dimanche et le dimanche c’est le jour du seig… de faire un musée !

C’est bien beau d’aller voir des temples et de se goinfrer dans des restaurants mais ce n’est pas avec ça qu’on va revenir la tête pleine. On a donc décidé de se faire un des musées les plus courus de Singapour : le Asian Civilisations Museum alias le Musée des civilisations asiatiques alias 亚洲文明博物馆 alias… Alors vous trouvez que je pinaille mais ce n’est pas ma faute si à Singapour toutes les indications sont dans plusieurs langues ! Il y a 4 langues officielles : l’anglais, le mandarin, le malais et le tamoul. Dans la réalité il semblerait que l’anglais soit évidemment majoritaire avec une progression également du chinois ces dernières années.

Ce musée regroupe des collections de toute l’Asie mais aussi une galerie consacrée aux objets retrouvés à Singapour même. Comme tout se qui se trouve à Singapour, c’est beau, c’est neuf, c’est propre, c’est… parfait ! On a pu admirer des objets de toute l’Asie (On a pu voir de magnifiques coffres laqués de Birmanie) et ce pendant des heures ! Le musée est immense avec 5 galeries distinctes : Singapore River, Southeast Asia, West Asia, China et South Asia. Je ne sais pas trop comment ils ont pu acquérir tous ces objets venant d’autant de pays mais c’est vraiment très intéressant. Il y a une partie consacrée à l’Islam et à la calligraphie dont j’ignorais absolument tout ! On passera aussi dans l’exposition temporaire où l’on peut voir des objets à la croisée des religions : des statues de la Vierge Marie fabriquées en Asie dans un style tout à fait particulier et aussi une croix avec un Bouddha dessus ! J’ai enfin l’explication du coup : lorsque les chrétiens étaient persécutés dans certains pays, ils cherchaient un moyen de continuer à prier mais les croix étaient interdites… Comment faire ? Et bien tout simplement en gravant un Bouddha devant la croix, en cachant la croix dans le mur et en ne laissant dépasser que le Bouddha ! Du coup ils priaient devant leur croix sans que personne ne s’en doute ! Pas con hein ? Désolé pour l’absence de photo dans le musée mais on avait laissé l’appareil à la consigne… De toute façon croyez-nous sur parole, ce musée est facilement dans notre top 3 des musées à faire en Asie et le fait que le bâtiment date de 1860 ne gâche rien. Et puis comme on n’est pas loin de Marina Bay devinez où nous allons manger ?

La patinoire.

La patinoire.

Et oui nous repassons par l’exhibition de cerfs-volants pour nous diriger vers notre food-court préférée (dommage qu’il n’y ait pas de carte d’abonnement). On néglige la patinoire (je vous en avais parlé déjà ? Alors oui il y a une patinoire mais contrairement à Dubaï, ici, c’est la classe parce que… ben parce que c’est Singapour !) et on va batailler pour avoir notre place… Le week-end c’est un peu embouteillé et on vous donne un conseil : cherchez une place, repérez la nourriture dans les plats pour voir ceux qui vont bientôt partir puis jetez-vous sur toute chaise qui semble libre. Une fois assis vous laissez un pull (pas de vol ici) et vous partez commander. Surtout ne pas commander puis chercher une place, c’est un coup à manger froid ! Sur le trajet de retour, on s’arrêtera devant… Heu… Alors vu d’en haut en pourrait penser à des toilettes pour éléphants… Disons une énorme cuvette en plastique où des litres d’eau vont se déverser en faisant un tourbillon puis se déverser à l’étage du dessous au milieu des boutiques et salons de thé. Il est même possible de faire un petit tour de bateau dans un canal latéral… Alors l’attraction n’est pas inoubliable mais le bruit et la quantité d’eau qui tombe sont quand même bien impressionnants surtout si l’on dégustait tranquille son thé sans se douter de ce qui allait se passer !

Le lendemain l’activité prévue est une totale nouveauté pour nous (en fait moi j’ai déjà fait cette activité une fois au Japon).

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 09 – 01 – Singapour (Marina Bay)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.