Bromo et Ijen – 16 au 18 août 2013

DSC01518

Ce n’est pas parce qu’on a un an de vacances qu’on ne doit pas se presser.

Nous nous levons tranquillement pour être prêts à 8 heures (et oui seulement 8 heures) et nous faire prendre en minibus par l’agence à qui nous avons réservé ce tour. Il s’agit de partir de Yogya pour se rendre à Cemoro Lawang, passer la nuit puis aller à Pananjakan et voir le Bromo. Ensuite partir au Sempol Village puis voir le volcan Ijen pour enfin rejoindre le port et partir sur Bali… Le tout en 3 jours et 2 nuits pour ne pas perdre de temps !

La première journée… Haaa la première journée, il y a tellement à raconter, tellement à partager avec vous… Comment résumer en quelques mots ces moments ?… je vais essayer en vous disant : 11 heures dans un minibus. Voilà c’était notre première journée… Non mais sérieusement on a voyagé plus de 12 heures au total dans un minibus (coup de chance pour nous, on avait de la climatisation) avec un chauffeur un peu fou (comme tous les conducteurs) qui considère qu’être à 4 voitures côté à côté sur une route normale (2 voies) est tout à fait raisonnable… Ce sont les jours comme ça où on envierait presque (2 secondes hein) le monde ouvrier. Nous arrivons à Cemoro Lawank (il fait 4 degrés) dans un hôtel « pas top mais on fera avec ». On aura même de temps en temps de l’eau chaude et puis de toute façon devinez quoi ? On se lève à 3h30 demain…

Pas mal !

Pas mal !

3h30… On saute dans la jeep qui contient 8 personnes (un peu serré on vous l’avoue) et on part sur une colline pour admirer un n-ième lever de soleil (à la fin de l’année je serai allergique). Après 30 minutes de marche, nous regardons les paysage (avec les 200 touristes venus nous tenir compagnie) et… ben c’est beau ! On en oublierait presque qu’on est fatigué ! Les volcans, la couleur du ciel, tout est… wow… On est déjà content puis on remarque des gens faire des photos à notre droite… On y va et on se prend une méchante claque ! On n’avait pas remarqué mais on est proche du Bromo voire très proche et ce dernier émerge d’une brume qui masque tout à ses pieds ! C’est magnifique franchement ! On peut voir 3 ou 4 cratères, certains fument mais cette brume et les couleurs du lever de soleil étaient magiques. On est déjà content de notre sortie mais ensuite nous partons voir le cratère du Bromo de plus près ! C’est évidemment blindé de touristes et on doit faire la queue pour parvenir au bord du cratère mais là aussi, c’est classe ! Un énorme trou et la fumée qui s’échappe… C’est grand, ça a l’air de tomber super profondément et si vous voulez tourner un film en rapport avec des dragons qui surgiraient du centre de la terre, je vous conseille ce lieu pour le tourner. En se retournant, on peut admirer le désert qui entoure le volcan et qui était masqué par la mer de brume ce matin.

Viendront ensuite 8 heures de minibus (celui-là il fallait le pousser pour démarrer)… Nous arrivons à Sempol Village et découvrons que nous sommes tombés dans le piège à touriste typique. On nous annonce que l’hôtel est complet et on nous met chez l’habitant… comprendre qu’on est chez quelqu’un qui a été mis dehors de sa chambre (souvent des ados) et que rien n’est prévu pour nous… Nous sommes une vingtaine et en voyant la douche (un arrosoir posé sur un clou et de l’eau froide à verser dedans) une de nos voisines va péter un scandale… Pour finalement revenir dormir sur son lit en mousse tout pourri… 2 autres personnes vont préférer dormir dans le bus. Après enquête, c’est comme ça pendant plus d’un mois et le seul moyen de dormir à l’hôtel est d’arriver avant les autres bus donc un seul conseil : demandez à votre chauffer de se dépêcher et refusez de vous arrêter sur le chemin. Il n’y a qu’un restaurant (avec des prix exorbitants) et on tentera de trouver un warung mais les gens refusent de nous vendre un repas… Il doit y avoir un accord avec l’hôtel qui leur loue leur chambre… Bref tout le monde est un peu agacé mais nous on prendra ça à la légère (j’imagine qu’on aurait été énervé si on avait seulement 15 jours de vacances ici). Après un délicieux repas de gâteaux secs (vous nous enviez encore à ce moment-là, sérieux?) nous nous couchons car demain nous battons notre record avec un réveil prévu à… 00h30 !

Blue fire !

Blue fire !

Oui nous nous levons à 00h30 (les parents de jeunes enfants sont priés de ne pas dire que eux il se lèvent 6 fois dans la nuit) et partons pour voir les « blue fire » du mont Ijen dont nous n’avions jamais entendu parler ! Nous marchons presque 2 heures avant d’enfin découvrir ce que sont ces feux bleus. La montée est sans grande difficulté si ce n’est de devoir marcher à la frontale et d’en haut nous apercevons ces flammes bleues qui sont produites par le soufre et nous entamons la descente. Nous croiserons nos premiers porteurs de soufre ! Ils se trimbalent je ne sais combien de kilos en respirant les fumées et on suppose que dans un autre pays (au hasard le Japon) nous n’aurions jamais été autorisés à nous approcher autant ! On aura le droit à quelques retours de fumée de soufre mais on s’en moque, le spectacle de ces flammes bleues est hypnotique ! Il semblerait que le phénomène soit naturel (certainement dû au soufre) et n’existe qu’à 2 endroits dans le monde (en Islande et ici)… Les porteurs de soufre semblent allumer ces feux qui deviennent ensuite bleus puis ils y jettent de l’eau (d’où les retours de fumée) pour que le soufre devienne liquide et puisse être récupéré. Tout ça pour le mettre dans des moules en forme de tortue et le vendre aux touriste si j’ai bien vu. Plaisanterie mise à part, c’était totalement fou de voir ça, on se serait cru à Poudlard en plein cours de défense contre les forces du mal. Je pense que les photos sont toutes ratés mais je vous jure que c’est un des trucs les plus cool qu’on ait pu voir !

Nous remonterons ensuite pour voir un lever de soleil (youpiiii) et admirer surtout le lac… Lac qui est simplement le lac le plus acide du monde ! Il fait un kilomètre de long et 600 mètres de large et la vue avec les émanations de soufre… les couleurs jaunes… le rouge au dessus… Wow ! Bon ben je me suis découvert une nouvelle passion : les volcans ! C’est les trucs les plus classes du monde je pense avec les cascades et nager avec des requins. Sinon le lac est visiblement très très acide (pH de 0,2 ce qui semble être super super super acide vu que l’acide d’une batterie est moins acide que ça). Nous repartons tout en admirant sans arrêt la vue que nous avons et en repassant devant, on a du mal à penser aux conditions de boulot des porteurs de soufre… (espérance de vie de 40 ans, tu m’étonnes…).

Fin de l’aventure, nous prendrons des minibus puis un ferry pour finir par un bus public (l’état du bus était… original) pour enfin réussir à rejoindre Lovina… On est crevé, on a vu des trucs de fous, mais on est crevé là… Demain repos !

La totalité des photos est disponible sur Picasa :

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Math dit :

    Carrément super beau !
    Un truc qu’on a pas fait, ton article et vos photos donnent trop envie…
    Vendu 😉

  2. Amelie & Mickaël dit :

    En effet superbes vos photos! Cela devait réellement être bluffant

  3. Haazheel dit :

    Math > Ouaip c’était bien mortel de le voir sur place 🙂 Faudra planifier un voyage 😉

    Amelie & Mickaël > Le photographe et l’appareil y sont pour beaucoup mais en vrai c’était encore plus bluffant ouaip 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.