Kure – 8 avril 2013

2013 - 04 - 08

On voulait se reposer, finalement on est allé voir ce qu’était le Yamato.

La journée se voulait courte, nous avions beaucoup marché la veille et c’est sur une suggestion de notre guide que nous avons décidé d’aller à la ville de Kure. Cette ville a été longtemps à la pointe en ce qui concerne la construction de bateaux de guerre pour le Japon, c’est notamment ici qu’a été construit le Yamato. C’est le plus grand cuirassé jamais construit et c’est lui qui a inspiré le design du vaisseau dans l’animé Space Battleship Yamato (si je vous dis Albator vous arrivez à voir de quoi je parle en gros ?). On va donc se promener dans ce musée centré autour de la réplique du Yamato (au 1:10). Même en petit il est assez impressionnant et c’est visiblement une fierté pour les japonais… En regardant la vie du Yamato, on est un peu déçu… Il aura bien du mal face aux avions malgré les diverses améliorations et il finira par couler lors d’une mission suicide… C’est con pour un truc aussi impressionnant mais ça n’enlève rien à la prouesse des japonais pour l’avoir construit. Le musée est sympa mais l’audioguide ne sert à rien, on a autant d’information voire plus en lisant le peu d’indications en anglais. Nous pourrons voir des lettres que l’équipage a pu écrire à ses proches avant leur dernière mission mais malheureusement, rien n’est traduit. Une autre partie nous permet de voir des sous-marins kamikazes, je ne savais même pas que ça existait, et également un avion (dommage je l’aurais préféré en blanc plutôt qu’en vert). Ce n’est pas le musée du siècle mais c’était sympa de le faire sur un jour off.

En sortant, nous sommes attirés par un sous-marin posé à quelques mètres de nous. On a eu l’information la veille et on cherche donc le moyen d’y pénétrer ! Le musée JMSF (la flotte d’autodéfense du Japon) nous fait découvrir ce qu’est devenue l’industrie à Kure suite à la victoire des alliées. La plupart des navires ont été confisqués et le reste va servir à déminer la mer. C’est visiblement une fierté d’être maintenant à la pointe en ce qui concerne le déminage et nous découvrons tous les types de mines (il y en a qui détectent le métal, du coup les japonais ont fait des bateaux en bois pour s’approcher sans les faire sauter). C’est intéressant tout ça, on ne dit pas le contraire mais nous on veut aller dans le sous-marin !

Au détour d’un couloir, nous voici prêts à rentrer à l’intérieur d’un vrai sous-marin ! Pas une réplique avec des salles d’exposition, que nenni ! On est dans un véritable sous-marin ! C’est presque aussi bien qu’un Gundam ! C’est aussi bas de plafond… Mais on est bien content de voir les lits (houla, c’est optimisé) et surtout le périscope qui fonctionne ! Je me voyais presque à déclencher une torpille quand j’avais bien visé le gros bateau qui passait… Dommage visiblement il n’était pas en état de tirer. Et petite cerise sur le gâteau, des vieux messieurs japonais (qui étaient là pour donner plein d’explications aux visiteurs japonais) déclenchent l’alarme ! On aura pas le son mais on aura la lumière rouge comme dans les films (ou comme dans la vraie vie pour ceux qui sont déjà allé dans un sous-marin en état d’alerte).

On retourne à Hiroshima pour tenter une petite marche vers une pagode juchée sur une colline, mais la nuit étant en train de tomber, nous abandonnons (deviendrait-on un peu raisonnable?). On va donc manger dans un des nombreux centres commerciaux où l’on peut monter pour profiter de la vue. Qui dit fin de journée dit game center ! Je me tente un petit Jubeat et même si je galère, c’est assez sympa ! Je préfère toujours Pop’n music malgré tout ! Je crois que c’est ce soir là que je vais réussir une 33 ! Cette journée était excellente (une de plus!).

La totalité des photos est disponible sur Picasa : 2013 – 04 – 08 – Japon (Hiroshima)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.