Féloche @ Le Café Rex – Toulouse – 18.05.2010

L’ovni-musical Féloche est de passage au Café Rex à Toulouse. Ce n’est pas la foule des grands jours dans la salle et je ne sais pas à quoi nous pouvons nous attendre.

Je rate (sans aucun regret) la première partie de ce soir : Monsieur Tristan, et j’attends avec impatience de découvrir ce que peut donner sur scène ceFéloche dont le CD m’a bien marqué depuis quelques mois. L’entrée sur scène du trio arrive enfin et je reconnais avec plaisir Léa Bulle (mais si souvenez-vous le DVD de –M-…le gimmick tout ça ? Enfin je pense que c’est bien elle.), puis Féloche suivi de Christophe Malherbe à la contrebasse. Tout sourire, tout en déhanché, Féloche nous accueille dans ce qu’il appellera le « bayou urbain ».

Le public de privilégiés qui a fait le déplacement ce soir ne va pas le regretter ! Après un début plutôt tranquille avec « Océan », on rentrera dans l’univers Féloche avec « La vie cajun » et un final très dansant sous la direction de Léa Bulle aux samples à la mini-trompette rouge et à l’accordéon pendant que Féloche saute, danse, sourit et prend son pied. Il faut quand même savoir que le monsieur a connu des stade remplis dans le groupe ukrainien Vopli Vidopliassova et sait comment faire monter l’ambiance. Avec « Darwin avait raison », le public retrouve certainement le titre qui lui aura fait découvrir l’artiste. Il faut reconnaître le talent du groupe à savoir créer une atmosphère rapidement durant le concert, à nous transporter en voyage à travers le bayou au son de la musique cajun. On croisera des punks (« eh toi »), une fille (« Emilie ») , des shamans (« Bon Appétit Shaman ») où le groupe nous surprendra avec de véritables masques totalement flippants ! Et puis la très calme « Laisse aller » qui fera un peu retomber l’énergie…

L’intégralité de l’album sera jouée ce soir y compris « Dr John gris – gris John » et la très bonne reprise « Singin in the rain » avec l’aide du public. Et puis il y aura cet ultime morceau où l’on verra le groupe venir jouer à travers le public et l’entraîner à sa suite en dansant !

Et au final ce fut une magnifique soirée, je repars le sourire aux lèvres avec l’envie d’écouter son album en boucle ! Et même si son style est réellement à part, même s’il n’est pas formaté, j’ose espérer que le grand public le découvrira et qu’à son prochain passage nous seront plus nombreux à en profiter ! Et puis on espère des nouveaux titres car le concert de ce soir aura duré une heure… C’est trop peu quand on pense à l’ambiance qui régnait en fin de set…

Merci à Eva Bleucitron ! Merci à Yann !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.